jeudi 2 février 2012

Coup de gueule du Professeur Dialla Konaté par rapport à l'image des militaires maliens égorgés.

 Pr Dialla Konaté

Cheres soeurs, chers freres
Je voudrais partageravec vous ces imageshorribles que j'ai, comme certains d'entre vous, recues de Bamako ce 1er fevrier venant de groupes de jeunes patriotes revoltes par la situation qui prevaut au Nord du Mali. Depuis de longues annees, au cours de nos debats, en particulier a la suite des "Accords d'Alger" beaucoup au sein de notre communaute ont pris une distance avec les decisions du gouvernement dans sa gestion artisanale et personnalisee des problemes du Nord. A present la situation a depasse les hypotheses les plus defavorables que nous avions faites. Ces images de jeunes militaires maliens, desarmes, les mains souvent attachees derriere le dos, emascules pour certains, egorges pour d'autres appellent la revolte de tous contre l'absurde.
L'absurde c'est d'abord de laisser des jeunes maliens, apres les egorges d'Abeibara, sans armement adequant, sans munition, sans protection;
L'absurde c'est de donner l'image au monde de soldats maliens affames, visibles par satellite, abandonnant les populations civiles, fuyant sur les sentiers pour echapper aux egorgeurs plantant leur drapeau au centre de ce que furent les casernes de l'armee malienne;
L'absurde est que nul n'a demisssionne, nul n'a ete sanctionne dans la haute hierarchie militaire ou au gouvernement;
L'absurde est qu'en choeur les hommes politiques et leurs partis pour autant qu'ils en aient, sont muet comme des carpes et , au moins, pour une fois, n'elevent pas une voix unifiee pour demander la demission du gouvernement ou, tout au moins, un premier compte rendu de la part du gouvernement;
L'absurde est que ces honorables femmes et enfants sont sortis 2 jours durant porter la nouvelle du deuil de leurs maris, enfants, freres au president de la republique commandant en chef d'une armee a laquelle il a lui meme ote la culotte n'ont pas ete rejoints par la multitude bruyante qui a tantot battu le pave pour condamner que Kaddafi et ses proches soient pourchasses;
L'absurde est que sans information des personnes en colere se sont attaquee a des compatriotes dont les parents sont originaires du Nord Mali comme Aboubacrine Assadek nous l'a rapporte
Cheres soeurs et chers freres, le comble de l'absurde est que rejoignons les courageux politiciens maliens, les courageux et utiles deputes maliens pour nous taire devant le bilan du regime finissant qui nous legue: (1) une ecole en deconfiture avec l'avenir de notre pays, (2) une justice malienne comparable aux etals du Dabanani ou de nombreux jusges presentent l'acte de juger comme un  vulgaire objets a vendre, (3) un systeme economique a l'electroencephalogramme plat, (4) un pays divises entre groupes professionnels, les enseignants contre les medecins, les juges contre les administrateurs, les administrateurs contre les enseignants, etc..., (5) un pays ou des infirmiers et des medecins , comme nous l'a dit Bagayoko sont capables de s'extasier devant un match de football devant la tele et laisser mourir un jeune chef de famille au cout incalculable, et (6) un pays en lambeaux, une armee demoralisee. Un tel regime est-il competent? Merite t-il de conduire la nation malienne?
Le drame de la "democratie malienne" est que ne pouvons meme pas demander au regime actuel de se demettre puisque cette democratie n'a revele ni personne ni groupe de personnes, visibles, capables de reconstruire la nation.
Cheres soeurs, chers freres, j'ai moi meme l'habitude de dire ici que nous somems tous responsables de la situation dans laquelle se trouve le Mali. Mais cette fois-ci permettez moi de refuser de prendre une part quelconque de responsabilite dans la mort de ces jeunes gens morts en pensant defendre la patrie qui les a abandonnes a etre egorges, a etre emascules. Cette honte je refuse de la porter. Ceux qui portent la responsabilite sont ceux qui ont librement decide de faire de la politique et de prendre en mains les destines de la nation. Etre responsables ne consiste pas uniquement a habiter aux frais des citoyens dans des villas climatisees, de rouler dans des limousines, de voyager et aller faire des discours pompeux a travers le monde. C'est tout simplement etre capable de s'assumer. De gre ou de force, maintenant ou plus tard, les responsabilites de ces massacres devront etre asummes devant le peuple de notre pays.
Cheres soeurs, chers freres a bout de souffle, permettez moi de vous demander de bien vouloir m'oter d'un desespoir en repondant a la question suivante: Pouvez vous me dire, ou le Mali a t-il ete, en vingt ans de "democratie", conduit, sous nos yeux et sans doute, avec notre complicite?
Alors oui, si nous detournons les yeux, fermons la bouche et abandonnons le Mali a des politiciens sans objectifs autres que la recherche de l'interet personnel, nous serons tenus responsables et alors nous ne meriterons meme pas le caillou qui pourrait nous etre lance par les gamins nnon circoncis de nos villages.
Dialla Konate


-----------------------------------------------------------------------
Professor Dialla Konate
Department of Mathematics - Virginia Tech
Mcbryde Hall #460
Blacksburg, VA 24060 - USA

Tel: (1) 540 231 5296 - Fax: (1) 540 231 5960
Email: dkonate@vt.edu or dkonate@math.vt.edu
The Bellagio International workshop: http://www.math.vt.edu/bellagio

President de SahelTech - Bamako - Mali
Email: dkonate@stech.edu.ml

Aucun commentaire: