samedi 4 juin 2011

Analyse comparée des pratiques religieuses et enseignements de prophètes

G:\Nouveau dossier (3)\Photo de Mohamed.JPG

 

A mes frères chrétiens juifs et musulmans

Analyse comparée des pratiques religieuses et enseignements  de prophètes

     Au nom de Dieu Clément et Miséricordieux

Ô Seigneur ! Prie sur Muhammad et sur la famille de Muhammad comme Tu as prié sur Ibrahima (Abraham) et sur la famille de  Ibrahima, Tu es certes digne de louange et de glorification. Ô Seigneur ! Bénis Muhammad et la famille de Muhammad comme Tu as béni Ibrahima et la famille d'Ibrahima, Tu es certes digne de louange et de glorification

Que la prière et le salut  d'Allah soient  sur son  Messager. Que la paix, la miséricorde et les bénédictions d'Allah soient sur  vous, Louange à Allah, nous recourons à Lui et nous Lui demandons de nous guider, nous pardonner, et nous préserver de nos mauvaises actions. Celui à qui Allah montre le bon chemin est guidé et celui qui s'égare n'a ni maître ni conseiller.

  Apres un long silence dû surtout aux  préoccupations quotidiennes, je me permets  de rebondir   sur un sujet aussi sensible qu'est  la mauvaise interprétation des religions, leur  déformation et leur falsification   provoquée par l'attitude de certains hommes de cultes qui prônent la suprématie d'une religion sur l'autre. Toutes les religions  révélées sont d'un  Dieu Unique. C'est  lui que nous adorons et c'est de lui que nous implorons le secours. L'Islam  est paix,  Istislam (soumission totale à Dieu) qui fait fi de l'origine de l'homme, de sa couleur, de sa langue. Dieu nous dit dans le Saint Coran « Oh vous les gens  nous vous avons crée d'un male et d'une femelle et avons fait de vous des peuples et des tribus (ethnies) pour que vous vous connaissiez. Le meilleur d'entre vous est le plus pieux »

Cependant, il est tout aussi louable de replacer  l'histoire des religions dans leur contexte afin de leur préserver leur originalité, leur aspect divin  et la valeur du message. Les paroles de Dieu viennent de lui seul et lui seul a le pouvoir de  les modifier, les corriger, les annuler selon son bon vouloir. L'homme chrétien ou  juif, n'est pas tenu de reprendre et de réactualiser les écritures saintes en fonction de l'évolution de l'univers, ou  en fonction de sa propre analyse, de sa propre conception  du monde. Les paroles de Dieu sont sacrées dans tous ses livres révélés aux messagers ou remis directement aux messagers ( expl : les tablettes de Moise).  En Islam, le Coran n'a subi aucune modification.

Chez les musulmans, il est un devoir  pour tout musulman de prêcher la bonne parole qui apaise  les esprits et rassure les  indécis ou les réticents,   et leur ouvre les voies de la Tawba (le repentir). Il est aussi un devoir pour tout musulman de partager  ses connaissances avec ses frères musulmans ou non-musulmans pour une meilleure compréhension de la religion et de son but : la totale soumission à Dieu et l'unicité de Dieu. (sourate al Ikhlas)

En Islam, l'une des vérités fondamentales  dans le Coran est  que nul ne peut être contraint à embrasser  une religion.  Tout musulman  doit prêcher  et expliquer l'islam aux non-musulmans  pour qu'ils puissent   distinguer le vrai du faux.  Mais une fois ce devoir accompli, le frère non croyant décidera d'accepter ou de rejeter  l'islam. Si le frère non musulman décide de  continuer sur la voie de la mécréance, il  est tout aussi libre de le faire.  Nul ne devrait jamais être menacé ou harcelé de quelque façon que ce soit s'il ne souhaite pas embrasser  une religion.

Allah nous dit dans le saint Coran ceci :

 « Nulle contrainte en religion !  Car le bon chemin est distinct de l'égarement.  Quiconque, donc, rejette le faux et croit en Allah saisit l'anse la plus solide, celle qui ne peut se briser.  Et Allah est Omnipotent et Omniscient. » (Coran, 2:256)

Allah dit : « Si ton Seigneur l'avait voulu, tous ceux qui sont sur la terre auraient cru.  Est-ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants ? » (Coran, 10:99)

Allah dit : « S'ils te contredisent, dis-leur : « Je me suis entièrement soumis à Allah, comme l'ont fait ceux qui me suivent. »  Et dis à ceux à qui le Livre a été donné, ainsi qu'aux illettrés : « Avez-vous embrassé l'islam ? »  S'ils embrassent l'islam, ils seront bien guidés.  Mais s'ils se détournent…  Ton devoir n'est que la transmission du message.  Allah, sur Ses serviteurs, est Clairvoyant. » (Coran, 3:20)

Allah dit : « Il n'incombe au Messager que de transmettre le message. » (Coran, 5:99)

Le but de cette série d'articles que je publierai inchallah, sera surtout un rappel à nos frères chrétiens, Juifs et musulmans des enseignements, les vrais  laissés par Jésus à travers les preuves écrites sur la vraie religion qu'il a toujours prônée au cours de son séjour sur terre, de celle de Moise et d'Aaron et des autres messagers de Dieu sur l'attitude de l'homme, son comportement dans la société et son adoration du Dieu Unique qui l' a créé. Ils constituent le résultat de recherches dans les livres, basés sur des versets coraniques, bibliques ou judaïques que n'importe qui peut vérifier.

 

Cette première partie est réservée aux pratiques réelles du christianisme par nos frères chrétiens et par les  musulmans, car les enseignements de Jésus (PSL) sont dictées par Dieu et rejoignent tout naturellement les enseignements de Muhammad (PBSL). J'attire aussi l'attention sur l'annonce faite par le Christ de la venue prochaine de  Muhammad, prédiction qu'on retrouve aussi chez les juifs. 

Je souhaite vivement vos réactions afin de mieux m'éclairer sur telle ou telle insuffisance, erreur de jugement, omission de ma part car l'homme est faible et crédule. Toute l'argumentation est puisée des livres chrétiens et juifs, et  confirmée par des versets coraniques.

 

Aujourd'hui, nous, musulmans  sommes plus proches de la religion de Jésus que nos frères Chrétiens. Nous aimons Jésus et le glorifions, nous le respectons, mais nous ne l'adorons pas car il n'est nullement Dieu et n'a jamais  prétendu être Dieu.

 Dans notre vie  nous personnifions les valeurs de Jésus mieux que nos frères chrétiens eux-mêmes.  Nous nous soumettons comme lui à un Dieu unique que nous adorons de la même manière que lui. Jésus n'a jamais fait le signe de la Croix, arrivé après lui. Le Christianisme et l'Islam considèrent Jésus comme un Prophète dans leurs religions. De nos jours, les enseignements de Jésus ont disparu dans la croyance et la pratique des frères chrétiens, mais se retrouvent en islam car  ces enseignements sont jugés évidents par les musulmans.  Dans le Coran, Jésus est répété 500 fois de plus-que Muhammad, preuve évidente de notre croyance en lui et en tous les messagers qui l'on devancé.

 

En bons musulmans, il nous est recommandé de nous habiller de boubous amples comme lui, d'une grande djellaba modeste ou d'une tunique flottante, allant des poignets aux chevilles,  garder notre barbe (qui n'est plus de mise chez nos frères chrétiens) comme lui et comme Moise avant lui et Abraham et Jacob et Joseph et Jonas et  Zacharie etc.

Nous nous mettons à la dévotion à Dieu, nous prônons la paix, l'esprit charitable et l'amour du prochain.

Les femmes musulmanes  pour la plupart se voilent la tête encore de nos jours à la façon de la mère de Jésus, Marie (sur elle la paix), qui se voilait la tête, tout comme  les femmes juives orthodoxes contrairement à leurs sœurs chrétiennes. Et en lisant l'ancien testament, la Bible nous informe que les femmes portaient le voile, et même (al-borko3) qui couvre tous le visage. La femme de Jacob, se voilait contre les étranger :
Gen 24:65 « Or elle avait dit au serviteur: Qui est cet homme qui marche dans les champs à notre rencontre? Et le serviteur dit: C'est mon seigneur. Et elle prit son voile et se couvrit ».
1Co 11:5 « … et toute femme qui prie ou qui prophétise, la tête découverte, déshonore sa tête, car c'est la même chose qu'une femme qui serait rasée. »
1Co 11:6 « Car si la femme n'est pas couverte, qu'on lui coupe aussi les cheveux. Mais s'il est déshonnête pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée, qu'elle soit couverte »


Cette  pratique est encore maintenue chez les musulmans et a disparu chez les chrétiens d'aujourd'hui.

Jésus apprenait  à ses disciples les salutations de « Paix » (Luc 10:5), puis montre l'exemple : « Que la paix soit avec vous ! » (Luc 24:36, Jean 20:19, Jean 20:21, Jean 20:26). C'est la même expression qu'emploient les musulmans encore aujourd'hui Assalam aleykoum (Que la paix soit avec vous !) La même salutation se trouve dans le judaïsme aussi (Genèse 43:23, Nombres 6:26, Juges 6:23, 1 Samuel 1:17 et 1 Samuel 25:6). Nos frères chrétiens ne l'emploient pas.

Jésus (sur lui la paix)  est circoncis le huitième jour de sa naissance (Luc 2 :21). Les musulmans eux, croient en son obligation et pratiquent cette règle en Islam. Les chrétiens trouvent que cela n'est pas nécessaire et n'est pas une obligation.

Jésus (sur lui la paix) ne mangeait pas de porc, Ancien Testament (Lévitique 11 :7 et Deutéronome 14 :8). Les musulmans n'en mangent pas  et interdisent le porc. Nos frères chrétiens en mangent pour la plupart.

Jésus ne buvait pas de vin. Plusieurs versets encouragent les chrétiens  à se tenir éloignés de l'alcool (Lévitiques 10:9; Nombres 6:3; Deutéronome 14:26; 29:6; Juges 13:4, 7,14; 1 Samuel 1:15; Proverbes 20:1; 31:4,6; Isaïe 5:11,22; 24:9; 28:7; 29:9; 56:12; Michée 2:11; Luc 1:15). La Bible condamne l'ivresse et ses effets (Proverbes 23:29-35). On demande aussi aux Chrétiens de ne pas permettre à leurs corps d'être "envahis" par quoi que ce soit (1 Corinthiens 6:12; 2 Pierre 2:19). Les Ecritures Saintes interdisent aussi à un Chrétien de faire quoi que ce soit qui pourrait offenser d'autres Chrétiens ou qui pourrait les encourager à pécher contre leur conscience (1 Corinthiens 8:9-13). A la lumière de ces principes, ce serait extrêmement difficile pour n'importe quel Chrétien de dire qu'ils boivent de l'alcool à la gloire de Dieu (1 Corinthiens 10:31).

Jésus (sur lui la paix) n'a jamais touché une femme en dehors des rites religieux (accomplissement des rites religieux, toucher une malade, une personne nécessiteuse, indigente souffrante etc.). Il s'interdisait tout contact avec une femme à l'exception de sa mère Marie (sur elle la paix).

Les musulmans pratiquants (sunna) ne serrent pas la main aux personnes de sexe opposé. Les juifs  orthodoxes aussi en respect  de l'ancien testament. Nos frères chrétiens se font la bise et s'embrassent à toute occasion.

Les ablutions dans la bible :

Jésus (sur lui la paix) se purifiait avant chaque prière, perpétuant une pratique des messagers qui l'ont précédé (Exode 40:31-32 en référence à Moïse et Aaron). Cette pratique est courante chez les musulmans et plus détaillée.

A Moise Dieu dit dans Exode 3 :5

N'approches pas d'ici ; Otes tes sandale de tes pieds car le lieu  sur lequel tu te tiens est une terre sainte

Et Moise et Aaron et ses fils s'y lavèrent  les mains et les pieds  lorsqu'ils entraient dans la tente d'assignation et qu'ils s'approchaient de l'autel, ils se lavaient comme l'Eternel l'avait commandé à Moise. Exode 40 :31-32.

 

Jésus (sur lui la paix) priait en se prosternant  face contre terre (Matthieu 26 :39), tout comme les autres Prophètes (Néhémie 8 :6, concernant Esdras et son peuple, Josué 5:14 concernant  Josué, Genèse 17:3 et 24:52 concernant Abraham, Exode 34:8 et Nombres 20:6 for Moïse et Aaron). La Bible donne de nombreux exemples d'adorateurs, se prosternant : Abraham, Jacob, Moïse, Daniel et bien d'autres.

 

Citation:

A  Abraham

Quand Abraham eut quatre–vingt–dix–neuf ans, l'Eternel lui apparut et lui dit : Je suis le Dieu tout–puissant. Conduis ta vie sous mon regard et comporte-toi de manière irréprochable !

Je conclurai une alliance avec toi et je multiplierai ta descendance à l'extrême.
Abraham se prosterna, la face contre terre, et Dieu continua de lui parler. Genèse 17.1-3

 

……Immédiatement Abraham se prosterna le visage touchant le sol et  encore Dieu lui a parlé ( Genèse 17 :3)

……..Et Abraham tomba sur sa face  le visage touchant le sol ( Genèse 17 :17)

A Moïse

L'Éternel descendit dans une nuée, se tint là auprès de lui, et proclama le nom de l'Éternel. Et l'Éternel passa devant lui et s'écria: L'Éternel, l'Éternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité, qui conserve son amour jusqu'à mille générations, qui pardonne l'iniquité, la rébellion et le péché, mais qui ne tient point le coupable pour innocent, et qui punit l'iniquité des pères sur les enfants et sur les enfants des enfants jusqu'à la troisième et à la quatrième génération! Aussitôt Moïse s'inclina à terre et se prosterna." Exode 34.5/8

Moise et Aaron s'éloignèrent de l'assemblée pour aller à l'entrée de la tente d'assignation. Ils tombèrent sur leurs visages  et la gloire de l'Eternel leur apparut  (nombre 20 :6)

A Josué

Et Josué tomba sur sa face contre terre, priant ( Josué 5 :14)

 A  Ezéchiel

Au-dessus du ciel qui était sur leurs têtes, il y avait quelque chose de semblable à une pierre de saphir, en forme de trône; et sur cette forme de trône apparaissait comme une figure d'homme placé dessus en haut.
Je vis encore comme de l'airain poli, comme du feu, au dedans duquel était cet homme, et qui rayonnait tout autour; depuis la forme de ses reins jusqu'en haut, et depuis la forme de ses reins jusqu'en bas, je vis comme du feu, et comme une lumière éclatante, dont il était environné.
Tel l'aspect de l'arc qui est dans la nue en un jour de pluie, ainsi était l'aspect de cette lumière éclatante, qui l'entourait: c'était une image de la gloire de l'Eternel. A cette vue, je tombai sur ma face, et j'entendis la voix de quelqu'un qui parlait. Ezéchiel 1.26

A Jésus

Et il (Jésus) est allé un peu plus loin, il tomba sur sa face, priant et disant… (Mathieu 26 :39)

il dit dans l'évangile de Matthieu chapitre 26 ver 37-39
26.37
Il prit avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, et il commença à éprouver de la tristesse et des angoisses.
26.38
Il leur dit alors: Mon âme est triste jusqu'à la mort; restez ici, et veillez avec moi.
26.39
Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi: Mon Père, s'il est possible, que cette coupe s'éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux.

Les musulmans se prosternent face contre terre  tout comme jésus et les prophètes qui l'on précédé. Le prophète Muhammad (PBSL), l'a recommandé cinq fois par jour. Les chrétiens font en de rares occasions le signe de la croix que  Jésus lui-même ne faisait pas.  Dans les Ecrits du Nouveau Testament il n'est jamais dit que Jésus ou ses Apôtres, aient fait le signe de croix : ils bénissaient et guérissaient en imposant les mains.

L'imposition des mains s'est d'ailleurs perpétuée, c'est un signe de consécration et d'appel à L'Esprit Saint.

Au Ier et II IIème siècles, dans aucun récit de martyres, on ne trouve aucune mention du signe de croix ; mais  ils lèvent les mains vers le ciel" (à la manière des musulmans).

Jésus (sur lui la paix) ne donnait pas et ne recevait pas d'intérêts usuraires, conformément aux commandements de l'Ancien Testament (Exode 22 :25). L'intérêt usuraire est interdit dans l'Ancien Testament. Il est interdit dans le Coran. L'Occident et quelques pays soit disant laïcs, pratiquent l'intérêt bancaire.

Jésus (sur lui la paix) a jeûné pendant plus d'un mois (Matthieu 4:2 and Luc 4:2), tout comme l'ont fait les vertueux avant lui (Exode 34:28, I Rois 19:8). Les musulmans jeunent un mois complet chaque année. Les frères chrétiens le font en de rares circonstances.

Jésus (sur lui la paix) enseignait l'unicité de Dieu (Marc 12:29-30, Matthieu 22:37 et

Luc 10:27) comme l'exprime le tout premier commandement (Exode 20:3). Il n'a jamais proclamé la trinité ouvertement.

Jésus (sur lui la paix) se déclarait lui-même homme et Prophète de Dieu  et ne s'est jamais (nulle part)  attribué une divinité quelconque.

 

Aujourd'hui le fossé est grand entre les disciples des premières générations après Jésus christ et les chrétiens d'aujourd'hui dont la pratique religieuse est bien loin de l'application  correcte prônée par Jésus et ses apôtres.

Par contre les musulmans  sont bien plus proches des enseignements de Jésus et les pratiquent régulièrement car ses enseignements rejoignent ceux de notre Prophète bien aimé Muhammad (pbsl). Les musulmans, aujourd'hui  illustrent les enseignements de Jésus bien  plus que ne le font nos frères chrétiens

 

L'annonce de Muhammad :

L'Ancien Testament avait annoncé la venue de trois Prophètes. Jean le Baptiste et Jésus Christ  et un troisième prophète prédit par Jésus christ lui même aussi bien dans l'ancien et le nouveau testament que dans le Coran. Ce dernier ne saurait être que le Prophète Mohammed pbsl, et la dernière révélation n'est autre que l'Islam qui vient en complément des religions révélées.

 Le prophète Mohammed pbsl est nommément cité dans la bible: Dans le chapitre 5 du Cantique des Cantiques, une femme fait la description de l'homme qu'elle aime, à la fin du chapitre, on peut lire le nom Muhammad  "Hikko Mamittakim we Kullo Muhammadim Zehdoodeh wa Zehraee Bayna Jérusalem."

 

Nb : le mot im est signe de respect, de révérence chez les juifs.

 

 

11.1 La prophétie du Deutéronome

« Ce qu'ils ont dit est bien. Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi ; je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai. Et si quelqu'un n'écoute pas mes paroles qu'il dira en mon nom, c'est moi qui lui en demanderai compte. » Dt 18.18-20

Le Coran mentionne dans la sourate Al-Araf chapitre 7 verset 157:

« Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu'ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l'Evangile… »

 

Le prophète Muhammad (paix soit sur lui) était illettré, et quelles que soient les révélations qu'il a reçu de Dieu tout-puissant, il les a répété mot à  mot.

 Muhammad (pbsl) est prophétisé dans le livres d'Isaïe : Il est mentionné dans le livre d'Isaïe, chapitre 29 verset 12: 

« Et on donne le livre à celui qui ne sait pas lire, en disant: Lis ceci, je te prie, et il dit: Je ne sais pas lire. »

Le même terme est répété dans le saint Coran lorsque  l'Archange Gabriel a commandé à Muhammad (paix soit sur lui) en disant Iqra – « Lis », il répondit: «Je ne sais pas lire. »

 

Que la paix soit avec Vous Amen !

 

Votre frère Mohamed Ould Sidi Mohamed ( Moydidi)

Tel: 00222 22 32 31 36  -  00 222 36 22 31 36 -email  jekaniya@yahoo.fr  

Nouachott - Mauritanie

 


--
Mr ASSADEK aboubacrine
Assistant au département de mathématiques et informatique
à la Faculté de Sciences et Techniques de l'Université de Bamako.
Tel (00) 223 222 32 44
Fax (00) 223 223 81 68
B.P. E3206 Bamako-Mali
Cel1 (00) 223 643 49 64
Cel2 (00) 223 653 83 44
skype: djaladjo32
site: http://www.aboubacrine-assadek.com/

Kofi Annan : "Pas de développement sans sécurité, pas de sécurité sans développement, ni développement ni sécurité sans respect des Droits de l'Homme".

Aucun commentaire: