samedi 2 avril 2011

DE QUOI ADAMA SANGARÉ A-T-IL PEUR ?

DE QUOI ADAMA SANGARÉ A-T-IL PEUR ?

« Le jour attendu a beau être lointain, il finira toujours par arriver » dit l'adage. Malgré les peaux de banane, les entraves de toutes sortes, Moussa MARA est à nouveau proclamé maire de la Commune IV. Ni les complots politiques par alliances contre-nature interposées,  ni le lynchage médiatique encore moins  le coup d'Etat électoral ne sont arrivés à bout de ce jeune ambitieux. Il faudrait surtout saluer son courage et sa détermination. Avec lui, on assiste à une autre façon de battre campagne, un autre style de faire de la politique et de conquérir le suffrage par les urnes et non par des basses manœuvres. Pour une fois, nous avions un candidat avec un projet politique, social et économique pour sa commune. Pour une fois, un candidat déclarait ses biens. Depuis l'avènement de la démocratie, aucun maire n'avait songé à assainir la gestion de l'état civil et de la trésorerie d'une municipalité en ce siècle de la technologie. Cela  Moussa MARA l'a fait en un coup de clic ! Faut-il encore rappeler l'assainissement de la gestion du foncier à laquelle il venait de s'attaquer ? Mais il fallait compter avec les ennemis de la transparence et les pourfendeurs de l'intérêt général. Les voleurs de la république.

Des actes ont été posés par Moussa MARA. Ils confirment son élan patriotique et sa ferme volonté de développer la Commune IV. Au-delà de son engagement politique, de son intégrité morale et des méthodes innovantes qu'il emploie, Moussa MARA dérange et inquiète par son charisme. Sinon comment expliquer l'acharnement de M. Adama SANGARÉ, maire du District de Bamako,  contre son élection ? En dépit de l'adhésion de son parti à la plate-forme en faveur de la candidature de MARA, le maire de Bamako, pourtant membre du Comité exécutif de l'ADEMA, a décidé de flinguer le jeune loup. Il faut dire qu'il a bien des raisons d'avoir peur.

D'abord, Moussa MARA brille par son intelligence et son savoir-faire. Expert-comptable de son état, il jouit d'une grande notoriété dans ce domaine et son Etude compte parmi les plus réputées du pays. D'ailleurs c'est bien cette riche connaissance stratégique qui marqua le déroulement et le succès de sa campagne électorale unique en son genre. En cela, il fait déjà ombrage à Adama SANGARÉ qui passait jusque-là pour être le plus avant-gardiste des hommes politiques.

Ensuite, Moussa MARA a pu en moins de cinq ans seulement marqué le microcosme politique bamakois, voire malien tant par sa témérité que son audace. Cela a pris une décennie et plus pour beaucoup de nos hommes politiques. Candidat indépendant en 2009, le revoici à la tête d'un parti, Yelema, populaire et volontaire.  Il agace Adama SANGARÉ sur ce plan parce qu'il pourrait être un concurrent potentiel et sérieux pour le siège du maire de Bamako. Parmi les six maires actuels de Bamako, seule la candidature de MARA à la mairie centrale est susceptible de détrôner Adama SANGARÉ. : Mme KONTÉ (Commune I), membre de l'ADEMA, vise plutôt un siège plus confortable dans la nomenklatura du parti de l'Abeille ; Boubacar BAH « Bill (Commune V) est aussi de l'ADEMA et cherche encore à se légitimer à la tête de l'Association des Municipalités du Mali ; Kader SIDIBÉ se prépare pour sa retraite politique ; les autres maires sont quasi-inconnus et ne feraient pas le poids face au  tout puissant maire du District.

Enfin, Moussa MARA a démontré pendant les quelques mois qu'a duré son mandat à la tête de la Commune IV  qu'il existe d'autres moyens de drainer des ressources en politique, en toute indépendance, sans être redevable à un quelconque parrain ou lobby. Hormis sa propre capacité financière, il révolutionna les finances communales en explorant les chantiers des banques. L'épouvantail de la machine électorale qu'est l'ADEMA et d'autres poids lourds politiques que sont l'URD et le RPM ne peut pas le déstabiliser encore moins le lobby économico-financier qui les sous-tend.

Adama SANGARÉ a donc des raisons d'avoir peur de ce maire pas comme les autres : jeune, intègre,  intelligent, riche et entreprenant. 

Gamma Beta
--
Mr ASSADEK aboubacrine
Assistant au département de mathématiques et informatique
à la Faculté de Sciences et Techniques de l'Université de Bamako.
Tel (00) 223 222 32 44
Fax (00) 223 223 81 68
B.P. E3206 Bamako-Mali
Cel1 (00) 223 643 49 64
Cel2 (00) 223 653 83 44
skype: djaladjo32
site: http://www.aboubacrine-assadek.com/

Kofi Annan : "Pas de développement sans sécurité, pas de sécurité sans développement, ni développement ni sécurité sans respect des Droits de l'Homme".

Aucun commentaire: