mardi 29 mars 2011

Je refuse de me tromper.

Je me permets pour une fois me porter en contradiction de ton analyse et te dire  en rappel "je refuse de me tromper" pour les raisons suivantes:

 

1) : Les fondements et justification de la résolution 1973 si en théorie porte sur "la protection  des populations civiles" ont dans la réalité pour objectifs spécifiques les intérêts économiques, politiques et stratégiques incontestés et incontestables de la part de Sarkozy (l'initiateur), Cameron (le faire valoir) et Obama (le parrain), Amr Moussa (l'opportuniste), le SG des Nations Unies (la marionnette).

 

2) Le principe du respect de la Souveraineté des Etats est la matrice sur laquelle est "bâtie" la trame de la Charte des Nations Unies de 1945, et la  violation de ce principe, fût  elle par les membres du Conseil de Sécurité porte atteinte à l'esprit et à la lettre de celle-ci.

 

Le Chapitre VII sur lequel se fonde la fameuse RES 1973 ne peut être invoqué qu'en cas de menace réelle et non supposée de la sécurité internationale et en cas de conflit armé international c'est  à dire entre Etats et non en cas de guerre civile.

 

Aussi, les concepts de "droit d'ingérence," de "responsabilité de protéger  " derrière lesquels s'abritent  certaines diplomaties pour justifier le recours au chapitre VII, sont  utilisés de façon sélective et discriminatoire, or la légitimité d'une règle de droit c'est qu'elle doit être neutre, impersonnelle et constante.

Il ne s'agit ni plus ni moins, de mesures juridiques tendancieuses visant à abattre "un ennemi de circonstance" et créer un champ de bataille pour trouver des marchés aux industries d'armement ! C'est cynique mais ce n'est que ça !!!

 

3) La révolution de "Benghazi  à y regardé de près a été souillée par l'intervention excessive des Occidentaux principalement de la France de Sarkozy aux abois.

Et comme dirait l'autre à "vaincre sans puéril on triomphe sans gloire".

 

4) Certes Gaddafi n'est pas un démocrate  il est même dictateur, certes il a enrôlé à un moment les jeunesses désœuvrées des pays africains, certes il a été un déstabilisateur, mais il a aussi des qualités indéniables en matière  panarabisme et de panafricanisme, de sécurité sociale pour son peuple et de solidarité envers les autres.

 

5) Madame Adam Ba KONARE a opportunément et pertinemment lancée un" cri de cœur légitime" non pour défendre KADDAFI ou son régime en tant que tels, mais plutôt défendre  des principes moraux, philosophiques, juridiques et politiques bafoués et ignorés superbement par les puissants de circonstances.

 

 Et c'est de cela qu'il s'agit et c'est tout  le sens de ma réplique.

 

Mon cher frère, " je refuse de me tromper"

 

Alhassane AG ASSADECK, Ex Secrétaire Permanent des MFUA

 ,

--- En date de : Mar 29.3.11, agsidalamine zeidan <agsidalamine@yahoo.fr> a écrit :


De: agsidalamine zeidan <agsidalamine@yahoo.fr>
Objet: Kadafi : l'usure du pouvoir
À: "Ibrahim Alansari" <zarho2005@hotmail.com>, "Abdallah Ag Hama" <aghama_alansary@yahoo.fr>, "aboubacrine assadek" <assadekab@yahoo.fr>, "Hassane Sadeck" <hassanesadeck100@yahoo.fr>, "Ag Rhissa Ousmane" <agrhissa2008@yahoo.fr>, "Rhissa Ag Mossa" <emnaghil@yahoo.fr>, "Ag Mohamed Ilad" <lladerie@yahoo.fr>, "Assalat Haby" <assalat2009@yahoo.fr>, "Yacoub Ag sidi" <yacouagsidi@yahoo.fr>, "Alla Ag Elmehdi" <allaagelmehdi@yahoo.fr>, "Assaleh Ag Ousmane" <agousmane@yahoo.fr>, "Sidi Mohamed Ichrach" <smichrach@yahoo.fr>
Cc: "Ibrahim Ag Assalat" <agassalat@yahoo.fr>, "Ibrahim Ag Nock" <ibrahimagnock@yahoo.fr>, "Moctar Ag Abdoulaye" <moctar6@yahoo.fr>, "Agali ag Alhouda" <agaliag.alhouda@yahoo.com>
Date: Mardi 29 mars 2011, 1h56

Kadafi : l'usure du pouvoir


Le Cri aux Africains de Mme Konaré Adam Bâ appelle de ma part les observations suivantes :

1. Le Colonel Kadafi n'a jamais été élu d'où son hostilité aux élections et à l'alternance;

2. Le Guide libyen a un mépris abyssal pour la Gouvernance démocratique , la culture des droits humains et de la paix;

3. Son Livre Vert se voulant comme son Projet de société est un tissu de théories galvaudées et incohérentes;

4. Kadafi a mis en place un système de gouvernance tribale et s'oppose à l'animation de la vie politique par les Partis politiques et les Associations démocratiques;

5. La Sociéte civile libyenne est inexistante;

6. Les contre pouvoirs démocratiques en Libye ont vu leurs ressorts institutionnels cassés par le règne arrogant des comités populaires acquis à la cause du clan Kadafi;

7. Kadafi , ses enfants et son clan considèrent la Libye comme leur propriété foncière, leur vache à lait et pratiquent une gestion patrimoniale des ressources nationales;

8. Kadafi a longtemps été un soutien au terrorisme à travers la Légion islamique. Des maliens d'origine Touareg en particulier continuent de nos jours à servir de chair à canon à la folie et à la mégalomanie du Guide. Leur rapatriement au Mali est vivement souhaité notamment en ce qui concerne les familles, les Etudiants et les combattants démobilisés;

9.Kadafi est contre le droit à la différence culturelle et ne respecte pas le droit de ses propres minorités ethniques notamment Berbère, Touareg et Toubou;

10. Le Guide libyen pratique en faveur de ses opposants politiques et d'autres provinces rebelles une politique d'exclusion;

11. Après 42 années au pouvoir, Kadafi doit partager les mots philosophiques de votre époux, l'ancien Président du Mali et de la Commission de l'Union Africaine :" L'on ne peut pas rester au pouvoir durant son temps , celui de ses enfants et même de ses petits enfants";

12. L'appel à la répression contre les opposants lancé par Kadafi , Sail Al Islam et leur clan est un appel condamnable et à condamner;

13. Kadafi a exposé son pays à la destruction par son entêtement à rester au pouvoir et l'ouverture des arsenaux militaires aux civils;

14. Le régime de Kadafi n'est plus apte à conduire en Libye une Transition démocratique;

15. La demande d'instauration de la zone d'exclusion aérienne par des Pays africains, membres également de la Ligue Arabe et le vote de la Résolution 1973 par l'Afrique du Sud , le Gabon et le Nigeria démontrent aisément que l'Afrique est aussi responsable.

Zeidan AG SIDALAMINE
Porte Parole Pacte National et Flamme de la Paix

 


--
Mr ASSADEK aboubacrine
Assistant au département de mathématiques et informatique
à la Faculté de Sciences et Techniques de l'Université de Bamako.
Tel (00) 223 222 32 44
Fax (00) 223 223 81 68
B.P. E3206 Bamako-Mali
Cel1 (00) 223 643 49 64
Cel2 (00) 223 653 83 44
skype: djaladjo32
site: http://www.aboubacrine-assadek.com/

Kofi Annan : "Pas de développement sans sécurité, pas de sécurité sans développement, ni développement ni sécurité sans respect des Droits de l'Homme".

Aucun commentaire: