samedi 26 mars 2011

Fwd: [msas] Re : [msas] Manifestants pro-Kadhafi-



---------- Message transféré ----------
De : Ag Aly Lahyerou <lahyerou@yahoo.fr>
Date : 26 mars 2011 20:53
Objet : [msas] Re : [msas] Manifestants pro-Kadhafi-
À : msas@maliwatch.org, KenedougouForum@yahoogroupes.fr, Kamano Bengaly <b_kamano@yahoo.fr>


Bonsoir cher Kamano,
Laissez-moi croire que ce message ne vient pas de vous(M. kamano), dont j'ai toujours lu les réactions qui suscitent des débats approfondis entre les participants de ce forum à cause de leurs qualités scientifiques. Cependant, ce message ci-dessous auquel je fais allusion ne reflète nullement les qualités scientifiques qui vous sont connues. Pour les raisons suivantes:
1. Je ne vois aucune liaison entre le titre du message et son contenu.
Quel rapport voulez-vous établir entre les Manifestants pro-kadhafi (maliens) et l'esclavage en particulier celui des esclaves noirs dont les maîtres furent/sont des arabes ou des Maghrebiens?
2. Il semblerait que votre message sent du racisme lié au sectarisme ou régionalisme. Les pays arabes et le Maghreb ne sont pas l'apanage de l'esclavage notamment celui des noirs. L'histoire le prouve scientifiquement à suffisance.   
3.      'Les futurs esclaves, toujours de couleur noire, sont des enfants volés à bas-âge (de quelques mois à 3ans) par leurs bourreaux (leurs futurs maîtres) pour subir, loin de leur parent et dans une souffrance psychologique indescriptible, un lavage de cerveau qui va durer toute leur vie.'  Je préfère croire que ce passage ne fait pas référence aux maîtres des esclaves des pays arabes et du Maghreb sinon à tous ceux qui se sont appropriés des enfants à cet âge pour les rendre esclaves. Je rappelle que l'histoire à prouvé que nous retrouvons partout cette méthode de s'accaparer des esclaves. J'ajoute que ce n'est pas la seule voie par laquelle les esclaves sont capturés par les arabes aussi bien que d'autres peuples y compris les africains noirs au sud du Sahara. Je le précise, car même ceux que vous considérez non noirs(blancs), certains d'entre eux sont classés parmi les noirs dans une partie de notre cher continent africain (Afrique du Sud).  
4.    Avez-vous des preuves scientifiques que ces petits esclaves noirs étaient nourris avec le lait d'ânesses? C'est la première fois que je l'entends, et par soif de connaissance je vous demande de m'éclairer comme vous l'avez fait par rapport à l'effet réducteur ou néfaste de ce lait sur les neurones humaines.
5. Néanmoins, je suis totalement d'accord avec vous sur ce passage: 'Ce traitement phycologique conditionne les esclaves qui deviennent, ainsi que toutes leurs lignées, les obligés de leur maitre. Certains de ces esclaves affranchis, bien éduqués et bien formés, restent mentalement conditionnés et subordonnés à leurs anciens maitres. Parce que bien qu'étant libres de leurs faits et gestes, ils sont restés prisonniers dans leur mental.' Le Prof.  Cheick Anta Diop l'a déjà dit dans ses oeuvres et ses conférences destinées à conscientiser les africains pour qu'ils puissent être libres. A mon avis, il est propre à n'importe quel être soumis et dominé quelque soit sa race et son milieux géographique. Nous mêmes les africains, qui furent colonisés, et se croyants de nos jours libres, restent dans les conditions et sous les réflexes auxquels vous faites allusion. Le seul homme libre en Afrique de nos jours c'est Kadhafi qui a dit et dit toujours ce qu'il pense sans réserve, puis qui est parvenu à exiger à celui qui a colonisé la Libye (ses grands parents) le dédommagement des préjudices causés au Peuple Libyen. Même les USA qui sont la première puissance du monde de nos jours, ne sont pas parvenus à cela. Comme un adage de chez nous le dit 'Tue l'homme mais reconnait ses valeurs'.  
Je rappelle aussi que votre analyse, relative à l' absence de la liberté chez l'esclave ou le dominé et de sa descendance, tire sa source dans la philosophie qui disait que devient esclave seulement ce qui ont peurs de mourir pour leur liberté. On ne devient esclave que lorsqu'on refuse de donner son prix. 
Je conclue, M. Kamena, en vous disant que je réagi à votre message parce que j'apprécie vos opinions et vos analyses, c'est pourquoi je ne peux pas me taire sur vos erreurs. Je préfère partager avec vous mon opinion ce qui vous permettra de vous expliquer mieux pour que personne ne reste avec un doute sur vos propos. Dans mes propos je ne défends ni Kadhafi qui est imparfait, ni les pays arabes ou du Maghreb, mais un simple échange constructif. 
Merci.
M. Lahyerou AG ALY        


--- En date de : Sam 26.3.11, Kamano Bengaly <b_kamano@yahoo.fr> a écrit :

De: Kamano Bengaly <b_kamano@yahoo.fr>
Objet: [msas] Manifestants pro-Kadhafi
À: msas@maliwatch.org, KenedougouForum@yahoogroupes.fr
Date: Samedi 26 mars 2011, 17h57

J'ai étudié le comportement des anciens esclaves dans les pays du Maghreb où j'ai beaucoup voyagé et suis arrivé à la conclusion que l'indépendance comme la liberté sont un état d'esprit. Nelson Mandela est resté un homme libre, même au fond de sa cellule.

La triste histoire (pas celle racontée dans les manuels d'histoire) telle qu'elle est couramment admise dans les pays arabes et du Maghreb est celle de pratiques d'une rare lâcheté dont un être humain peut être encore capable sur cette terre.

Les futurs esclaves, toujours de couleur noire, sont des enfants volés à bas-âge (de quelques mois à 3ans) par leurs bourreaux (leurs futurs maîtres) pour subir, loin de leur parent et dans une souffrance psychologique indescriptible, un lavage de cerveau qui va durer toute leur vie. Ce lavage de cerveau consiste à les asservir en leur faisant comprendre qu'ils ne sont pas des êtres humains comme les autres, ils sont inférieurs et sont la propriété du maitre qui dispose de tous les droits sur eux, c'est ainsi que Dieu en a décidé. Les futurs esclaves, toujours de couleur noire, sont des enfants volés à bas-âge (de quelques mois à 3ans) par leurs bourreaux (leurs futurs maîtres) pour subir, loin de leur parent et dans une souffrance psychologique indescriptible, un lavage de cerveau qui va durer toute leur vie. Je pense que la consommation du lait d'ânesse doit avoir un effet phycologique, ils se croiront ainsi inférieurs. Il n'y a pas, à ma connaissance, d'étude scientifique qui prouverait que le lait d'ânesse a un effet réducteur ou néfaste sur les neurones humains.

Ce traitement phycologique conditionne les esclaves qui deviennent, ainsi que toutes leurs lignées, les obligés de leur maitre. Certains de ces esclaves affranchis, bien éduqués et bien formés, restent mentalement conditionnés et subordonnés à leurs anciens maitres. Parce que bien qu'étant libres de leurs faits et gestes, ils sont restés prisonniers dans leur mental.

Une anecdote m'a été racontée dans laquelle un enseignant du primaire et ancien esclave affranchi, a été affecté dans une localité où il a trouvé, parmi ses élèves, le fils de son ancien maitre. En classe, cet enseignant dispensait les cours à son élève dont il était le maitre, et après les classes, il se rendait au domicile du gosse pour lui faire le thé, lui préparer à manger, laver son linge et devenait ainsi son esclave.

Tout ceci pour dire simplement que la liberté comme l'indépendance sont d'abord mentales avant d'être économique et financière.

--------------------------------------------

Des milliers de manifestants pro-Kadhafi ont protesté devant les ambassades de France et des Etats-Unis à Bamako
(Xinhuanet 26/03/2011)

BAMAKO -- Après la prière de vendredi, des milliers de manifestants ont convergé vers la Place de l'Indépendance à Bamako avant d'aller aux ambassades de France et des Etats-Unis à Bamako pour exprimer leur indignation face à l'opération militaire contre la Libye.

La manifestation a été organisée par la Coalition malienne de soutien à la Grande Jamahiriya Arabe Libyenne contre l'ingérence occidentale. Des appels à participer à cette manifestation avaient été relayés par plusieurs leaders religieux sur les antennes des radios privées et par des imams dans les mosquées.

Au cours de la manifestation qui a duré quelque trois heures de temps, les manifestants se sont successivement rendus devant les locaux de la représentation diplomatique de la France et ensuite à l'ambassade des Etats-Unis pour protester contre ceux qu'ils ont appelé "l'agression contre Mouammar Kadhafi", en scandant des slogans tels "Abas Sarkozy, traître ! Abas Obama, indigne !" Ou encore "Soutenons Kadhafi, Abas la France !".

Des manifestants ont déchiré des portraits de Sarkozy et d' Obama.

Les marcheurs sont également passés devant le Bureau populaire libyen où des officiels libyens leur ont fait de la main des signes de salutations et d'encouragement.

La manifestation, qui était encadrée par les organisateurs eux- mêmes, n'a pas connu d'incidents.

Les forces de l'ordre, massivement présentes devant les ambassades de France et des ETats-Unis, n'ont pas eu à intervenir.

Les organisateurs ont lu devant la presse une déclaration dont copie sera transmise, ont-il dit, aux autorités maliennes et aux ambassades des pays impliqués dans "l'agression contre le Guide de la Grande Jamahiriya Arabe Libyenne".

D'autres marches sont prévues et cela tant que "continueront les bombardements contre Kadhafi", ont assuré les organisateurs.

Kamano

 

______________________________________
Savoir, c'est porter la responsabilité d'agir, et agir c'est s'engager dans la voie de la reforme de la société. L'engagement est une responsabilité sociale de l'intellectuel





--
Mr ASSADEK aboubacrine
Assistant au département de mathématiques et informatique
à la Faculté de Sciences et Techniques de l'Université de Bamako.
Tel (00) 223 222 32 44
Fax (00) 223 223 81 68
B.P. E3206 Bamako-Mali
Cel1 (00) 223 643 49 64
Cel2 (00) 223 653 83 44
skype: djaladjo32
site: http://www.aboubacrine-assadek.com/

Kofi Annan : "Pas de développement sans sécurité, pas de sécurité sans développement, ni développement ni sécurité sans respect des Droits de l'Homme".

Aucun commentaire: