dimanche 6 mars 2011

Fwd: colloque sur la résistance



---------- Message transféré ----------
De : Thomas FORTUNE <thomas.fortune@wanadoo.fr>
Date : 6 mars 2011 11:31
Objet : colloque sur la résistance
À : "questiontouaregue [questiontouaregue]" <questiontouaregue@yahoo.fr>


cher(e)s ami(e)s
> au regard des derniers évènements d'Afrique du nord, des changements (mondialisation, climatiques, géopolitiques), il me semble évident que la diaspora (Touaregs et Imazighen) puissent parler ensemble des formes de résistance et d'organisation communes aujourd'hui, et surtout des thèmes.
>
> cela concerne la diaspora Europe mais également USA car une communauté de plus en plus importante touarègue s'y est installée, et bien sûr une très puissante communauté Imazighen.
>
> ces rapides changements n'ont pas pu être à temps intégrés par les luttes et résistances (notamment armées) dans les années 2006 et 2007, pour leur donner un sens actuel, audible et légitime.
> or il y a aujourd'hui, et cela est reconnu par les Nations unies (c'est à dire chacun des Etats de ce monde), une légitimité à se battre sans complexe pour (je cite le droit) :
> - le droit à la différence, le droit de réunion
> - le respect des savoirs et de la culture
> - le droit à l'autodétermination (autonomie et auto-administration)
> - le droit de ne pas subir l'assimilation forcée
> - le droit de définir et d'élaborer les priorités et les stratégies pour le développement
> - la concertation préalable en cas d'occupations des sols, la réparation, l'indemnisation
> - la préservation et la protection de l'environnement
> - etc, etc.
>
> tous ces sujets méritent débat, coordination et que nous nous retrouvions.
>
> je me permets par conséquent de demander à tous les bureaux d'organisation d'étudier la possibilité d''organisation d'un colloque en un lieu à définir d'abord en Europe, en avril prochain, avec pour thèmes : RESISTANCES EN TEMOUST ET TAMAZGHA, QUOI ET POURQUOI?.
>
> nous verrons, en mai prochain, comment organiser un tel colloque aux USA, à l'occasion de notre présence à New York au forum mondial des peuples autochtones.
>
> Nous devons suivre de près les peuples d'Amérique Latine et du Nord qui ont en fini avec les guérillas et qui se sont lancés (avec des résultats) dans une forme de résistance ouverte qui gagne à être connue, celles de organisations civiles.
>
> nous devons également suivre l'exemple des peuples tunisien, égyptien et libyen qui ont donné un souffle nouveau à la résistance menée par la société civile et le citoyen, et transformer la violence barbare et la logique militaire des Etats en obligation de négociation et de médiation, sans que la mort soit suspendue au dessus de chaque sujet.
>
> cher(e)s ami(e)s, la nature a horreur du vide. et si l'espace touarègue est aujourd'hui dans un tel chaos et occupé par toutes sortes de "vautours", c'est que cet espace, nous leur avons abandonné pour plusieurs raisons. nous devons le reprendre et permettre à nos parents d'y vivre et à nos enfants de pouvoir y vivre.
>
> cher(e)s ami(e)s, je termine par ces paroles de Dieu à Moïse (Moussa) sur le mont Sinaï :
>  "n'approche pas d'ici! ôte tes sandales de tes pieds, le lieu sur lequel tu te tiens est une terre sacrée".

> c'est avec la paix que nous venons en Temoust.
>
> merci
> le pdt de l'internationale touarègue
>

>
>



--
Mr ASSADEK aboubacrine
Assistant au département de mathématiques et informatique
à la Faculté de Sciences et Techniques de l'Université de Bamako.
Tel (00) 223 222 32 44
Fax (00) 223 223 81 68
B.P. E3206 Bamako-Mali
Cel1 (00) 223 643 49 64
Cel2 (00) 223 653 83 44
skype: djaladjo32
site: http://www.aboubacrine-assadek.com/

Kofi Annan : "Pas de développement sans sécurité, pas de sécurité sans développement, ni développement ni sécurité sans respect des Droits de l'Homme".

Aucun commentaire: