samedi 26 mars 2011

autour du 26 mars

Chers tous

il me vient de partager avec vous le texte qui parait dans le journal "Info-Mali" au sujet du 26 mars ou plutot un aspect social de ce que nous avons fait des suites du 26 mars.

Je remercie ceux qui m'ont fait parvenir des texdtes de debat queje n'ai pu suivre. J'ai pu lire 2 a 3 textes sur la libye. Je regrette mais ce debat est si confus que je me recuse a y participer. Je voudrais simplement observer les faits suivants: (1) je ne souhaiterai pas que mon pays soit dirige par un seul homme durant 40 ans; (2) je ne souhaiterai pas qu'un dirigeant de mon pays s'arroge le pouvoir de dissoudre toutes les institutions en se posant comme l'incarnation de notre peuple; (3) oui le peuple de mon pays a le droit de se soulever contre son gouvernement lorsqu'il pense que celui-ci est devenu arbitraire, dictatorial et violent; (4) je ne souhaiterai pas que lorsque le gouvernement de mon pays est conteste par notre peuple, que ce soit le gouvernement qui soit dissout et non le peuple; (5) oui j'ai ete heureux lorsque l;es puissances occidentales sont intervenues pour debarasser le Liberia et la Sierra Leone des forces oppressives qui les aneantissaient.
Les occidentaux lorsqu'ils interviennent en mettant la vie de leurs citoyens en cause et dependant l'argent de leurs contribuables ont-ols le droit de peser leurs decisions en tenant compte de leurs propres interets? Je crois qu'ils en ont le droit. Ce principe est aussi vieux que le monde et existera tant que l'homme survivra.
Parmi nous, je voudrais demander que levent la main ceux qui oensent que les occidentaux ne devraient pas mettre en danger des vies de leurs citoyens et depenser leur argent pour intervenir en Cote d'Ivoire pour installer Ouattara meme si a titre personnel, je suis convaincu que installer Ouattara ou laisser Gbagbo c'est, pareillement autoriser la poursuite de la logique de guerre civile qui semble ineluctable en Cote d'Ivoire. Lorsque la crise aura exploser devant nos yeux dans sa violence sangunaire, attendons de voir qui ira au secours du peuple ivoirien. J'ai la certitude que ce sont d'autres populations pauvres de pays voisins et, certainement, l'aide des pays occidentaux. Aucun d'entre nous n'accepte ni n'acceptera d'heberger dans sa villa une famille ivoirienne. Qui parmi nous est alle acceuillir les expulses maliens de Libye pour leur proposer le gite et le couvert?

En revanche j'ai beaucoup d'interet pour ce que le peuple du Niger et les hommes politiques de ce pays viennent d'accomplir. Il faut cependant etre vigilant en les encourageant et etre aux cotes du peuple du Niger aujourd'hui et demain. Si le Niger n'accompli pas de proges social et economique. si le Niger ne bannit pas l'injustice social et la corruption des cadres alors tout ce progres peut etre reversible.
J'ai aussi de l'interet pour ce qui se passe en Guinee. Je suis interrogatif par rapport par rapport acertaines decisions du President Conde. Etatit il oblige de se percipiter a Paris pour aller demander de l'aide?

Fraternellement
Dialla


-----------------------------------------------------------------------
Professor Dialla Konate
Department of Mathematics - Virginia Tech
Mcbryde Hall #460
Blacksburg, VA 24060 - USA

Tel: (1) 540 231 5296 - Fax: (1) 540 231 5960
Email: dkonate@vt.edu or dkonate@math.vt.edu
The Bellagio International workshop: http://www.math.vt.edu/bellagio

President de SahelTech - Bamako - Mali
Email: dkonate@stech.edu.ml




+++++
mAliLink: Forum de discussion malien
http://www.malilink.net
To subscribe send a message to malilink-subscribe@malilink.net
To unsubscribe send a message to malilink-unsubscribe@malilink.net

Aucun commentaire: