lundi 28 février 2011

Le Pr Dialla Konaté donne sa position sur le projet de politique du MNA et sur le communiqué de presse du PARENA.

Cheres toutes, chers tous

Je voudrais ici reagir sur sur 2 documents.

Le premier document :

Il s?agit de la declaration politique du MNA (Mouvement National de l?Azawad) que Aboubacrine a partage avec nous la semaine derniere. Je serai tres bref en repetant ce que j?ai déjà dit au sujet du mouvement lui-même il y a 2 ou 3 mois. Ce mouvement a une philosophie, une ligne sécessionniste. Un avantage est qu?il se declare partisan du combat politique et de la non-violence. Ce mouvement doit savoir que, comme dans tous les pays du monde, le gouvernement de la Republique du Mali, a le droit, le devoir de mettre ses membres sous une observation permanente. Cependant je demanderai au gouvernement malien de n?exercer ni violence ni exaction contre les membres de ce groupe. Cela est une tache pour les partis politiques patriotiques, republicains et democratiques de travailler sur le terrain pour garantir un Mali uni, republicain, democratique respectueux des valeurs culturelles diverses, des opinions diverses qui font sa richesse.

Le second document :

Il s?agit de la declaration sur l?etat de la securite publique que le PARENA a fait circuler ces deux derniers jours. J?ai, personnellement, une grande amitie a la fois pour le texte et pour la demarche consistant, pour un parti politique responsable, a prendre position sur les questions importantes. La politique, rappelons-le n?est ni un folklore periodique ou des individus convoitent les postes de responsabilite de l?Etat ni un jeu ou on refait le jeu des «40 voleurs ». La politique est une affaire serieuse. Elle est encore plus serieuse et meme grave dans un pays comme le Mali ou ameliorer la vie de millions de femmes et d?hommes pour les sortir de la misere est une urgente necessite. La politique consiste avant tout a comprendre la vie des citoyens et a proposer des solutions. C?est ce que fait le Parena sans pour autant insulter le gouvernement ni dire que realiser son projet serait facile. Je suis en accord donc avec le Parena pour nous obliger a reflechir, a construire des solutions a tous les problemes qui se posent. Mes encouragements vont au Parena cela d?autant plus que ce papier est venu apres un autre il y a quelques semaines et appelant au debat transarent autour de l?utilisation des terres de la Vallee du Niger. Appeler au debat autour de questions d?interet national n?est pas invectiver le gouvernement, n?est pas diviser les populations mais constitue un acte citoyen. C?est donc un devoir qui incombe a nous tous. Bravo au Parena.

Dialla


-----------------------------------------------------------------------
Professor Dialla Konate
Department of Mathematics - Virginia Tech
Mcbryde Hall #460
Blacksburg, VA 24060 - USA

Tel: (1) 540 231 5296 - Fax: (1) 540 231 5960
Email: dkonate@vt.edu or dkonate@math.vt.edu
The Bellagio International workshop: http://www.math.vt.edu/bellagio

President de SahelTech - Bamako - Mali
Email: dkonate@stech.edu.ml





Aucun commentaire: