mardi 11 janvier 2011

Réaction d'un Ansar-protestant reconverti à l'Islam par Seyf-El-Islam Kadafi.


                                                    Le malien  N°  1390  du 03 janvier 2011 page 8

      

                                                                  LIBRE OPINION

 

L e journal « Hoggar » dans son article n° 084 du 18 octobre 2010 a fait cas d'évènement relatifs au rachat d'un chrétien par son excellence Seyf-El-Islam kadafi. Ce touareg qui est au centre d'intérêt des déclarations du journaliste ne se retrouve point dans l'esprit et le fond du texte de l'article quoique les faits dans leur chronologie soient plus ou moins exacts. Le nouvel élève du fils du leader libyen à l'islam ne cautionne guère des propos de nature à salir l'image de marque d'une quelconque personnalité de la jamahiriya  Arabe libyenne et encore moins discréditer l'action humanitaire d'un pays ami, à travers son représentant diplomatique et consulaire, en la personne de son excellence Moussa El koni  qui a toujours  affiché  une entière disponibilité à prendre les préoccupations des éprouvés en charge  et à communiquer sans l'arrière avec les assistés et autres frères musulmans. En fait M. Mohamed Aly Ag Mohamed islamisé depuis le 15 septembre 2OO9 à Tombouctou la Mystérieuse par le jeune et beau garçon en la personne de Seyf El islam kadafi, en présence des Oulémas, du gouverneur de la région et de radios de la place, a avoué qu'il a été assisté matériellement par la fondation kadafi et financièrement par le consul Moussa El koni à hauteur de milles dollars US au cours du dernier trimestre 2009.  Mais le long de toute l'année 2010 jusqu'au Noël, rien n'a filtré des engagements et promesses pris par l'homme d'Etat libyen qu'est Seyf El Islam kadafi. Le reconverti de fraîche date , Mohamed Aly salut avec courage, fierté et franchise, au nom du village semi nomade de kama, les actions attendues audit lieu ainsi toute les actions de développement menées dans la région de Tombouctou en particulier et dans tout le Mali en général par les autorités diplomatiques et consulaires de la jamahiriya Arabe libyenne. Il faut noter au passage que la communauté touareg programmée dans les actions de développement de la Libye au mali , est la plus ancienne des familles kel Anstessar sur le terroir concerné. Et c'est aussi la première famille kel Anstessar par laquelle la chefferie traditionnelle a passé au temps des grands empires au Mali.

 

                                                  Bamako, le 29 décembre 2010

                                                    Mohamed Aly Ag Mohamed



Aucun commentaire: