mardi 7 décembre 2010

RCI: listeS deS gouvernementS


 
Nouveau gouvernement : Qui sont les douze de Guillaume Soro
Publié le mardi 7 dcembre 2010   |  Le Patriote


Le
© AP







Me Jeannot Kouadio Ahoussou: (Ministre d'Etat, Ministre de la Justice et des Droits de l'Homme, Garde des Sceaux)

Avocat de grande renommée, il a été, à l'occasion de la campagne pour le second tour de la présidentielle, nommé Directeur de campagne du candidat Ouattara. C'est à juste titre qu'il a parcouru, en compagnie du candidat du RHDP, la Côte d'Ivoire. Membre du Bureau politique et du Conseil juridique du PDCI, celui que l'on appelle aussi ''l'Avocat de Bédié'' est un juriste qui a occupé des fonctions ministérielles dans divers gouvernements. D'abord, dans le gouvernement de Seydou Diarra, issu des accords de Linas Marcoussis en 2003. Puis vint le gouvernement du Premier ministre Charles Konan Banny. Me Ahoussou est reconduit à son poste.

Un poste qu'il quittera à l'occasion de la nomination de Guillaume Soro à la Primature en mars 2007. On dit de lui qu'il a le contact très facile. Mais cet intellectuel accompli a, également les deux pieds dans la tradition. Le Député de Didiévi est un homme politique accompli. Me Ahoussou est un homme de terrain et l'un des cadres les plus dynamiques du parti démocratique de Côte d'Ivoire, si bien qu'il a été récemment porté à la tête de l'Association des Cadres et Elus PDCI-RDA du Grand Centre (AEC-GC).

Amadou Gon Coulibaly: (Ministre d'Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République)
Directeur de campagne du candidat Ouattara, le Secrétaire général Délégué du RDR est un homme du sérail. ''Le Lion'' comme aiment à l'appeler les militants et sympathisants de son parti, AGC est un homme de dossier. Maire de Korhogo, il est issu de la grande famille Gbon Coulibaly.

Fidèle parmi les fidèles du président de la République Alassane Ouattara, dont il a été le conseiller technique d&ans les années Primature, ''Le Lion'' a, lui aussi, occupé une fonction ministérielle. Notamment au Département de l'Agriculture où, voyant les nombreuses anomalies dans la filière café cacao, il a écrit, à plusieurs reprises, au Premier ministre Seydou Diarra pour attirer son attention sur la gestion scabreuse de ce secteur d'activité qui fait la richesse de la Côte d'Ivoire. Ayant quitté le gouvernement en 2010, AGC s'est consacré à sa parti.

Albert Mabri Toikeusse: (Ministre du Plan et du Développement)

Il est le moins âgé des leaders des formations politiques membres du RHDP. Président de la formation arc-en-ciel qu'est l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI), il a porté les couleurs de ce parti fondé par feu le général Guéi à l'occasion de la présidentielle de cette année 2010. Arrivé en 4ème position au premier tour après Gbagbo, ADO, et Bédié, celui que ses partisans appellent affectueusement ''Obama ivoirien'' a demandé, comme l'exige la plate-forme des houphouetistes signée à Paris le 18 mai 2005, à ses partisans de voter le candidat Ouattara qui porte les couleurs du RHDP. Nommé porte-parole de cette alliance pour le second tour, ATM a été au premier plan de l'actualité politique du pays ces dernières semaines. Il a rencontré à plusieurs reprises la presse nationale et internationale pour apporter la réplique aux nombreuses déclarations de clan Gbagbo. Ministre de la Santé puis des Transports, il a quitté son poste dans le gouvernement Soro II, à l'occasion de la double dissolution de la CEI et du gouvernement le 12 février 2010.

Charles Diby Koffi (Ministre de l'Economie et des Finances)

Sa reconduction dans la nouvelle équipe ne surprend pas. C'est, il faut le reconnaître, le résultat d'un travail bien accompli. Il occupait déjà ce poste dans le gouvernement de Soro en 2007. Dans la précédente équipe, c'est-à-dire sous Banny, son portefeuille était relié à la Primature. Diby ayant été ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l'Economie et des Finances. Il est connu pour sa compétence. C'est d'ailleurs pour cette raison que les institutions financières internationales et les institutions de Breton Wood, ont renoué avec le régime ivoirien. Avant sa nomination à l'Economie et aux Finances, Charles Diby Koffi était le directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique. Un poste où il a fait ses preuves.

Kacou Gervais Jean-Baptiste (Ministre des Affaires étrangères)

Il a remplacé à ce poste l'actuel président de la Commission électorale indépendante (CEI), Youssouf Bakayoko qui l'occupait jusqu'à la dissolution du gouvernement Soro I. Membre du Bureau politique du PDCI, ce métis est un grand militant du parti cinquantenaire. Selon des sources bien introduites, il a rendu, en l'espace de quelques mois passés au gouvernement, ses lettres de noblesse à la diplomatie ivoirienne.

Hamed Bakayoko (Ministre de l'Intérieur)

C'est le jeune Premier de ce premier gouvernement de Ouattara. Hamed Bakayoko, tout le monde le sait, est l'un des fidèles parmi les fidèles du nouveau locataire du Palais présidentiel. C'est à juste titre que le Président de la République n'hésite pas à le présenter comme son ''premier fils''.

Hamed Bakayoko plus connu sous le sobriquet de ''Golden Boy'' est l'ancien ministre des NTIC. Un secteur qu'il a révolutionné durant les années passées à la tête de ce département. Pour sûr, il imprimera ses marques sur le nouveau ministère dont il a la gestion. D'autant plus que le Ministre de l'Intérieur est un des plus stratégiques et importants dans n'importe quel gouvernement.

Allah Kouadio Rémy (Ministre de la Production animale et des ressources halieutiques)

Pharmacien de son état, il a été ministre de la Santé dans le gouvernement de Charles Konan Banny. Dans le cadre de la campagne du second tour de la présidentielle, Allah Kouadio Rémy, le nouveau patron de la Production animale et des ressources halieutiques a sillonné, en compagnie du DNC Jeannot Ahoussou, villes, villages et campements pour ''vendre'' le candidat du RHDP.

Patrick Achi (Ministre des Infrastructures Economiques et Porte-parole du gouvernement)

Il est l'exemple achevé du ministre compétent. Tellement compétent qu'il en a fait les frais. Comme si la compétence en Côte d'Ivoire, était un délit sous Gbagbo. Car, Patrick Achi n'a pas été reconduit dans le gouvernement Soro II parce que Gbagbo ne le voulait pas. C'est que l'ancien patron des Infrastructures Economiques a permis à la Côte d'Ivoire de bénéficier d'importants contrats pour l'électrification rurale et la réfection de certaines routes. Patrick Achi parle au moins trois langues. Il parle l'Arabe, l'Anglais, l'Espagnol. Le prototype du ministre qu'il faut dans les sommets internationaux pour négocier avec les grandes puissances mondiales. Et c'est ce qu'il a fait durant sa présence au gouvernement.

Adama Toungara (Ministre des Mines et de l'Energie)

Il a le profil de l'emploi. Car le nouveau ministre des Mines et de l'Energie a dirigé, des années durant, la Petroci sous feu le Président Félix Houphouët-Boigny. Sa gestion de ce fleuron de l'économie ivoirienne n'a jamais été prise à défaut par le ''Vieux''. Sous Toungara, la Petroci a fait ses meilleurs chiffres et n'a rien à avoir avec la gestion approximative de l'actuelle équipe dont le seul mérite est d'être le frère de la seconde ex-Premier Dame.

Kandia Camara (Ministre de l'Education Nationale)

Elle était l'ancienne présidente des femmes du RDR avant le laisser la place à Mme Touré Aya Virginie. Enseignante de profession, la nouvelle Ministre de l'Education Nationale, maîtrise parfaitement la langue de Shakespeare qu'elle a enseigné dans plusieurs établissements secondaires de la place. Kandia Camara était conseiller spécial du Premier ministre Guillaume Soro dans le précédent gouvernement.

Dagobert Banzio (Ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Salubrité Urbaine)

Il occupait ce poste dans le premier gouvernement de Soro version Laurent Gbagbo. Puis, il a été nommé au poste des Infrastructures Economiques dans le gouvernement Soro II. Natif de l'ouest de la Côte d'Ivoire, cet ingénieur des Travaux Publics a dirigé de fort belle manière la Caistab. A son actif au Ministère des Sports qu'il dirigeait, l'équipe nationale de football, les Eléphants, ont participé, pour la toute première fois de leur histoire et de celle de la Côte d'Ivoire, à une phase finale de la Coupe du Monde de football. Et aussi à la Coupe d'Afrique des Nations de football. Un atout.

Gnamien Konan (Ministre de la Fonction Publique)

Lui également a été victime de sa compétence qu'il a payée cash. Ancien Directeur général des Douanes ivoiriennes, Gnamien Konan a été débarqué de son poste par Gbagbo alors même qu'il se trouvait en mission à l'extérieur du pays, notamment en Europe. Motif? Le pouvoir l'accuse de faire de la politique alors qu'il a la gestion des Douanes. Il a été remplacé à ce poste par un certain Alphonse Mangly. Qui, tenez-vous bien a été nommé Directeur départemental de campagne du candidat Gbagbo. Enlever quelqu'un de son poste au motif qu'il fait de la politique et nommer son successeur à un poste politique, il faut être de la Refondation pour comprendre cette logique. Pourtant, tous les spécialistes sont unanimes à reconnaître que Gnamien Konan a permis aux Douanes ivoiriennes de réaliser leurs plus gros chiffres. Il a mis fin aux nombreuses fraudes et autres manigances qui plombent les résultats des Douanes ivoiriennes. Aussitôt après son départ, la Douane s'est retrouvée dans le creux de la vague. Les détournements ont refait surface et les recettes ont connu une chute vertigineuse. Nommé à un ministère qui, lui aussi, est abonné aux fraudes et aux tricheries, Gnamien Konan appliquera, sans aucun doute, sa thérapie de choc pour mettre fin aux achats de diplômes et des concours d'entrée à la Fonction publique. Plus précisément au concours d'entrée à l'Ecole nationale d'administration (ENA).

----

http://news.abidjan.net/h/382551.html

Politique

Gouvernement : voici la liste du gouvernement Aké N`Gbo
Publié le mardi 7 dcembre 2010   |  Présidence


M.
© Reuters


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ



M. Désiré Tagro a rendu public la composition du nouveau gouvernement du premier ministre Aké N`Gbo.

- Président de la République: Laurent Gbagbo

- Premier ministre, Ministre du Plan et du développement : Aké N`Gbo Gilbert Marie

- Garde des Sceaux, Ministre de la Justice: Yanon Yapo

- Ministre de la Défense Ministre de la Défense : Alain Dogou

- Ministre de l`intérieur: Emile Guiriéoulou

- Ministre des Affaires étrangères: Alcide Djédjé

- Ministre de l`Economie et des finances: Dalo Noël Laurent Désiré

- Ministre des Mines: Augustin Kouadio Koumoué

- Ministre de la Santé et de la lutte contre le SIDA: Mme Christine Adjobi

- Ministre de la Construction et de l`urbanisme: Yapo Atsé Benjamin

- Ministre de l`Agriculture: Coulibaly Issa malick

- Ministre de l`équipement et de l`assainissement: Ahoua Don Mello

- Ministre des transports: N`Goua Abi Blaise

- Ministre de l`Education nationale: Ahne Jacqueline lohouès épouse Oble

- Ministre de l`Enseignement technique: Angèle Gnonsoa

- Ministre de l`Environnement et des eaux et forêts: Koffi Koffi Lazare

- Ministre de la Fonction publique: Elisabeth Badjo Djécoury épouse Dago

- Ministre de la jeunesse, de la formation professionnelle et de l`emploi: Charles Blé Goudé

- Ministre de l`Industrie et du développement du secteur privé: Philippe Attey

- Ministre de la Femme, de la famille et de l`enfant: Akissi Danielle Boni Claverie

- Ministre des Techniques de l`information et de la communication: Ettien Amoakon

- Ministre de la communication : Ouattara Gnonzié

- Ministre de la Culture: Aplhonse Voho Sahi

- Ministre de la Recherche scientifique: Kata Kéké

- Ministre des sport: Franck Guéi

- Ministre du commerce : Touré Amara

- Ministre du tourisme et de l`artisanat: Kouamé Sécré Richard

- Ministre de la solidarité, de la reconstruction et de la cohésion sociale: Kouamé Anne Gnahoré

- Ministre du travail: Nyamien Messou

- Ministre délégué auprès du ministre de l`économie et des finances, chargé du budget: Katinan Koné Justin

- Ministre délégué auprès du ministre de l`éducation nationale chargé de l`enseignement supérieur: N`Guessan Yao Thomas

- Secrétaire d`Etat chargé de la vie scolaire et estudiantine: Mme Lago Daleba Odette

- Secrétaire d`Etat chargé de la sécurité sociale: Georges Armand Alexis

- Secrétaire d`Etat chargé des handidapés: Dogo Raphaël

- Secrétaire d`Etat chargé des victimes de guerre: Dosso Charles Rodel




Aucun commentaire: