samedi 4 décembre 2010

Afrique mon Afrique



N°: 92192
Afrique
Afrique mon Afrique
Afrique des malheureux ivoiriens
Dans les récentes élections présidentielles
Afrique que chante Laurent Bagbo...
Au bord du palais de la République
Je t'avais connue il fut un temps et cette fois ci
Mon regard risque d'être plein de ton sang
Ton sang noir s'apprêtant a être répandu à travers
les rues d'Abidjan
Le refus de Bagbo d'admettre sa défaite
L'influence de sa femme par peur de finir au Tpi
La révolte des partisans de Alassane Ouattara
Le probable chaos qui se sent avec les couvre-feu
Afrique dis-moi Afrique
Est-ce donc toi ce couple Bagbo
Qui veut prendre l'avenir des ivoiriens en otage
Ce couple Bagbo, incapable et sadique
Qui fait tjrs recours à la déloyauté pour assoir sa politique
Alors gravement une voix me répondit
Couple présidentiel de la République ivoirienne,
Laurent et Simone...
Honteusement accrochés au pouvoir malgré leur défaite
C'est l'Afrique ton Afrique qui encore une fois, recule
Qui recule paritairement parce-que Simone domine Laurent
Et dont l'amer gout d'une guerre civile laisse à craindre
Parce-que le mécontentement se sent chez tous les ivoiriens...

__._,_.___
Recent Activity:
Ce mail, y compris toute pièce jointe, est exclusivement adressé aux destinataires désignés de la liste AERNUSA.

This email and any attachments are intended solely for the addressee of the AERNUSA list.

1. Post message:
   aernusa@yahoogroups.com
2. To invite a new member to subscribe ask him to send an email to:
   aernusa-subscribe@yahoogroups.com
3. Unsubscribe:
   aernusa-unsubscribe@yahoogroups.com
4. List owner:
   aernusa-owner@yahoogroups.com

.

__,_._,___




--
Mr ASSADEK aboubacrine
Assistant au département de mathématiques et informatique
à la Faculté de Sciences et Techniques de l'Université de Bamako.
Tel (00) 223 222 32 44
Fax (00) 223 223 81 68
B.P. E3206 Bamako-Mali
Cel1 (00) 223 643 49 64
Cel2 (00) 223 653 83 44
skype: djaladjo32
site: http://www.aboubacrine-assadek.com/

Kofi Annan : "Pas de développement sans sécurité, pas de sécurité sans développement, ni développement ni sécurité sans respect des Droits de l'Homme".

Aucun commentaire: