lundi 20 septembre 2010

Bombardements aeriens de l'armee Mauritanienne...au Mali

Peut-être que la prochaine fois ce sera Kayes. Ce droit de poursuite doit etre re-examine; depuis quand est-on passe du vehicule sur le terrain aux avions militaires? Comme le disait Oumar Sammassekou, ce 22 Sept sera vraiment une drole de fete. Peut-etre qu'ATT osera parler de la future independance du pays.
____________________

http://www.france24.com/fr/20100919-armee-mauritanienne-pilonne-positions-islamistes-aqmi-mali

Un avion mauritanien bombarde des positions d'Al-Qaïda dans le nord du Mali
 
AFP - L'armée mauritanienne a fait intervenir un avion dimanche dans le nord du Mali pour cibler des unités Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), faisant au moins deux morts et quatre blessés graves, au lendemain de combats meurtriers avec Aqmi dans cette zone.

"Trois véhicules transportant des terroristes" ont été détruits lors de cette opération, a affirmé à l'AFP un responsable militaire mauritanien, faisant état de victimes parmi les occupants, dont une femme présentée comme "l'épouse d'un terroriste".

Des témoins au Mali ont affirmé qu'au moins deux femmes avaient été tuées et quatre hommes grièvement blessés lors d'un raid mené par un avion militaire mauritanien, au nord-ouest de Tombouctou (nord du Mali).

"Je suis actuellement à l'Hôpital de Tombouctou. Deux femmes de notre région sont mortes et quatre hommes sont blessés, après les tirs d'un avion mauritanien ce matin sur leur véhicule", a affirmé à l'AFP Mohamed Lamine Ould Sidate, maire de la localité de Ber, située à 60 km au nord de Tombouctou.

Une information confirmée à l'hôpital de Tombouctou, où un membre du personnel a précisé qu'une des femmes était "très jeune".

Une source sécuritaire malienne a parlé de "bavure" de l'armée mauritanienne.

La France, qui soupçonne Aqmi d'avoir commandité le rapt jeudi au Niger de cinq Français et deux Africains, a assuré que ces combats étaient "indépendants de l'enlèvement des employés du groupe français Areva" sur le site d'extraction d'uranium d'Arlit.

Evoquant l'intervention de l'aviation de son pays, le responsable militaire mauritanien a déclaré que c'était "la poursuite logique de l'intervention engagée par nos forces armées après avoir repéré une bande de terroristes à bord d'une colonne de véhicules armés qui se déplacaient vers notre frontière" avec le Mali.

Des combats meurtriers avaient opposé vendredi et samedi l'armée mauritanienne et des unités d'Aqmi dans la région de Tombouctou (nord-est du Mali).

[…]



Aucun commentaire: