lundi 1 mars 2010

Maouloud endeuillée à Tombouctou : La liste officielle des 15 morts et des 54 blessés.

Société
  Maouloud endeuillée à Tombouctou : La liste officielle des 15 morts et des 54 blessés
 22 Septembre, 01/03/2010 Commentaires [ 29 ] E-mail Imprimer

Dans le cadre de la célébration de la fête de Maouloud 2010, une bousculade a provoqué la mort de 15 personnes et 54 blessés autour de la mosquée de Djingareïber, dans la nuit  du jeudi 25  au vendredi 26 février. Cela s'est passé entre 21 heures et 23 heures.

En effet, de mémoire de Tombouctien, jamais un tel événement n'était advenu dansla Cité des 333 Saints. Ce soir là, une foule nombreuse était massée vers le côté nord de la mosquée, en cours de rénovation par les soins de la Fondation AghaKhan.

Les travaux ont donc rétréci cette partie des abords de la mosquée. Des fidèles venus accomplir les trois tours rituels de la mosquée, selon la pratique religieuse en vigueur à Tombouctou, ont circulé, sur sa façade  Nord, d'Est en Ouest, tandis que d'autres arrivaient en sens contraire.

Résultats: des bousculades et une panique générale ont été enregistrées, avec à la clé 15 morts, selon la liste officielle, et 54 blessés, selon des sources hospitalières. Mais la municipalité de la ville a annoncé sur les ondes locales 26 décès, car certaines familles ont emporté directement leurs morts, sans les faire enregistrer par la morgue de l'Hôpital régional. C'est pourquoi, nous parlons de 15 morts officiels, dont la liste a été affichée à l'hôpital, et des 54 blessés enregistrés par les médecins de la ville.

Pour la circonstance, le Président de la République, Amadou Toumani Touré, a réagi avec promptitude, en effectuant dans les heures qui ont suivi une visite à Tombouctou, le vendredi 26 février à partir de 16 heures pour, à la fois, présenter ses condoléances aux familles endeuillées et  rendre visite aux blessés à l'hôpital, pour leur témoigner sa solidarité et celle du peuple malien tout entier. ATT a donné des instructions fermes afin que les blessés soient entièrement pris en charge. Ce geste du chef de l'Etat a été fort bien apprécié par la population de la Mystérieuse, encore choquée par cet événement tragique. 

22 Septembre s'inclinent devant la mémoire des disparus et souhaite prompt rétablissement aux blessés. Nous vous proposons ci-dessous la liste officielle des 15 morts et des 54 blessés.

LISTE DES VICTIMES DÉCÉDÉES

1. Achida Abdoulaye  Maîga, 16 ans, Sareikeina, originaire de Diré

2. Mahamane Ben Cissé,  2 ans et demi, Abaradjou

3. Lalla Diabaté, 22 ans, Abaradjou

4. Halimatou Cissé, 18 ans, Sareikeina, originaire de Niafunké

5. Ousmane Maîga, 7 ans, Camp militaire

6. Konimba Niaré, 14 ans, Hammabangou

7. Ikined Walet Misseytanat, 54 ans, Sansfil

8. Lalla Abass, 56 ans, Sankoré

9. Hadidiatou Cissé, 12 ans, Bellafarandi

10. Rachida Youssouf Cissé, 11 ans, Bellafarandi

11. Fatouma Mint Ibrahim, 12 ans, Sankoré

12. Aîssa Dédeou, 17 ans, Badjindé, secteur Bangoumefarrou

13. Azahara Walet Baîya, 24 ans, Sansfil

14. Aîchata Diallo, 24 ans, Route Kabara / TP

15. Fadimata Amgar

Nb: 15 décès, 2 de sexe masculin et 13 de sexe féminin.

LISTE DES BLESSÉS HOSPITALISÉS

1. Faty Dicko, 20 ans, Hammabangou

2. Aîcha Diarra, 22 ans, Hammabangou

3. Koumba Touré, 20 ans, Hammabangou

4. Fatto Dicko, 14 ans, Hammabangou

5. Awa Sidibé, 18 ans, Badjindé

6. Fattita Cissé, 20 ans, Bellafarandi

7. Fadimata Moussa Cissé, 18 ans, Sareikeina

8. Fatta Dédeou Bocar, 14 ans, Sareikeina

9. Diahara Cissé, 18 ans, Hammabangou

10. Madjina Traoré, 19 ans, Bellafarandi

11. Fadimata Acheck, 19 ans, Hammabangou

12. Hawoye Baba, 10 ans, Sareikeina

13. Safoura Oumar, 28 ans, Sareikeina

14. Nia Cissé, 16 ans, Sankoré

15. Djida Abdoulaye, 1 an, Bogayate

16. Djélika Cissé, 18 ans, Badjindé

17. Ramata walet Sabou, 22 ans, Abaradjou

18. Alhadji Bengaly, 9 ans, Hammabangou

19. Zeinabou Cissé,  10 ans, Abaradjou

20. Housseini Niaré, 15 ans, Hammabangou

21. Kadda Cissé, 10 ans, Abaradjou

22. Hadizatou Issiaka Maïga, 22 ans, Hammabangou

23. Alhousna Assoumane, 12 ans, Hammabangou

24. Fatouma Mahamoud,  10 ans, Yoboutawo

25. Fatou Sidi Maîga,  20 ans, Sareikeina

26. Halimatou Cissé, 22 ans, Hammabangou

27. Aîssata Touré, 32 ans, Djingareiber

28. Maimou Hammatou, 23 ans, Bellafarandi

29. Tata Sogoré, 18 ans, Badjindé

30. Bintou Agaly, 11 ans, Hammabangou

31. Fadimata Abdou, 17 ans, Sankoré

32. Boulher Raby, 16 ans, Hammabangou

33. Nana Garba, 14 ans, Hammabangou

34. Amadou Bagayogo, 26 ans, Sansfil

35. Fatouma Mahamadou, Hammabangou

36. Hawa Traoré, 19 ans, Hammabangou

37. Salimata Cissé, 24 ans, Bellafarandi

38. Hawa Sogoré, 15 ans, Badjindé

39. Aîchetou walet Woyé, 26 ans, Sansfil

40. Habibatou Doumbia, 12 ans, Hammabangou

41. Astan Tounkara, 13 ans, Sankoré

42. Batoma Traoré, 21 ans, Camp militaire

43. Zeinabou Maïga, 21 ans, Sareikeina

44. M'ba Maïga, 18 ans, Djingareiber

45. Foudda Dicko, Hammabangou

46. Bintou Traoré, 21 ans, Camp militaire

47. Zeinabou Mahamadou, Bogayate

48. Hamane Djittèye, 21ans, Bangoumefarrou

49. Anna Kadidia Baby, 15 ans, Abaradjou

50. Rokia Arby, 17 ans, Hammabangou

51. Fatouma Kelly, 26 ans, Koîra tawo

52. Zeinabou Traoré, 30 ans Abaradjou

53. Almadina Yattara, 13 ans, Camp militaire

54 Fatouma Yattara, 12 ans, Camp militaire

Source: Hopital Régional de Tombouctou

Aboubacrine Maiga dit Adidas, Correspondant régional à Tombouctou


--
Mr ASSADEK aboubacrine
Assistant au département de mathématiques et informatique
à la Faculté de Sciences et Techniques de l'Université de Bamako.
Tel (00) 223 222 32 44
Fax (00) 223 223 81 68
B.P. E3206 Bamako-Mali
Cel1 (00) 223 643 49 64
Cel2 (00) 223 653 83 44
skype: djaladjo32
site: http://www.aboubacrine-assadek.com/

Kofi Annan : "Pas de développement sans sécurité, pas de sécurité sans développement, ni développement ni sécurité sans respect des Droits de l'Homme".

Aucun commentaire: