jeudi 15 octobre 2009

[msas] Tr : Suivi du Forum et Rentree Universitaire (suite)


 
Mr ASSADEK aboubacrine
Assistant au département de mathématiques et informatique
à la Faculté de Sciences et Techniques de l'Université de Bamako.
Tel (00) 223 222 32 44
Fax (00) 223 223 81 68
B.P. E3206 Bamako-Mali
Cel1 (00) 223 643 49 64
Cel2 (00) 223 653 83 44


----- Message transféré ----
De : coulibaly daba <dabaacfp@yahoo.fr>
À : mbadou@yahoo.fr; Fad Seydou <fadseydou@nepadcouncil.org>; msas <msas@maliwatch.org>; ABOUBACRINE Ahmed Ag <ahmedag1996@yahoo.fr>
Envoyé le : Jeu 15 Octobre 2009, 7 h 27 min 18 s
Objet : [msas] Re : Re : [msas] Re : [msas] Re : [msas] Re : [msas] Tr : Suivi du Forum et Rentree Universitaire (suite)

Salut à tous

J'estime tout comme Mamadou Ba, qu'il y'a lieu d'économiser nos énergies en évitant la création ou la constitution de nouvelle structure. Assez d'associations existent pour porter de nouvelles initiatives. Peu importe l'ISHu ou autre, il serait stratégique de faire porter cette mission de suivi de récommandation du Forum par une structure existante. Ce qui permettra de l'engager, la responsabiliser, l'aider à grandir, etc. Au quel cas contraire on tombera inévitablement dans le sous poudrage, qui finira par nous discrétider..

Merci

Daba Coulibaly


De : Mamadou BA <mbadou@yahoo.fr>
À : Fad Seydou <fadseydou@nepadcouncil.org>; msas <msas@maliwatch.org>; ABOUBACRINE Ahmed Ag <ahmedag1996@yahoo.fr>; coulibaly daba <dabaacfp@yahoo.fr>
Envoyé le : Mer 14 Octobre 2009, 13 h 16 min 35 s
Objet : Re : [msas] Re : [msas] Re : [msas] Re : [msas] Tr : Suivi du Forum et Rentree Universitaire (suite)

Bonsoir chers compatriotes,
 
Je vois bien dans ces propositions le rôle de l'ISHu est clairement indiqué.
L'ISHu a la mission d'aider le gouvernement dans ce sens et notre dernière rencontre avec le ministre Sanogo était dans ce sens.
Il y a simplement lieu de mettre l'ISHu en poupe pour règler ses problèmes. Nous sommes tous membres de l'ISHu que nous devons soutenir dans la réussite de cette mission.
 
Je salue la convergence des idées pour sortir l'éducation de son coma avec une application des résolutions immédiates du Forum. Nos ministres ont un jeu double! celui de faire croire aux partenaires qu'ils sont avec nous, et celui de faire le jeu du role avec le gouvernement.
 
Soyons alors vigilant dans cette folklores de propositions car quelque part j'ai l'impression qu'il y a des nouveaux mécontents en plus de nous autres déjà meurtris si non morts dans la léthargie de nos peines de tous les jours celles de l'école.
 
Je suis avec les solutions promptes et les Hommes sincères pour cette école du Mali.

Sincères salutations..

Mamadou BA, Enseignant Chercheur
Biologiste, MSc, MRTC/ FMPOS/ Université de Bamako
Initiateur et Responsable de la Formation Continue
Tel:(fax): +22320228109, (Cel): +22376473743 au PointG
Bp=1805 Bamako. E-mail: bamamadou@mrtcbko.org,
                                       mbadou@yahoo.fr.


--- En date de : Mer 14.10.09, coulibaly daba <dabaacfp@yahoo.fr> a écrit :

De: coulibaly daba <dabaacfp@yahoo.fr>
Objet: [msas] Re : [msas] Re : [msas] Re : [msas] Tr : Suivi du Forum et Rentree Universitaire (suite)
À: "Fad Seydou" <fadseydou@nepadcouncil.org>, "msas" <msas@maliwatch.org>, "ABOUBACRINE Ahmed Ag" <ahmedag1996@yahoo.fr>
Date: Mercredi 14 Octobre 2009, 14h53

Salut à tous
 
Je propose en plus de la proposition je cite: " ....Il faudra donc commencer a s'organiser. Toutes nos associations (MSAS, MaliWatch, ISHu, CDK, Global2025) ainsi que les autres pour discuter d'une strategie qui aide le gouvernement a appliquer les premieres mesures des recommandations du Forum proposees par le Groupe de Travail et adoptees en Conseil Interministeriel ....."  qu'une commission de travail soit tout de suite mis en place, pour refflechir, de la conduite à tenir.
 
Merci
 
Daba

De : Fad Seydou <fadseydou@nepadcouncil.org>
À : msas <msas@maliwatch.org>; ABOUBACRINE Ahmed Ag <ahmedag1996@yahoo.fr>
Envoyé le : Lun 12 Octobre 2009, 22 h 11 min 25 s
Objet : [msas] Re : [msas] Re : [msas] Tr : Suivi du Forum et Rentree Universitaire (suite)


Bonjour,

 

On aura compris, avec ces resultats du DEF, que le mal est tres profond. La vraie situation est en fait pire. Meme ceux qui ont les bonnes moyennes, aseez souvent ce sont les parents qui parviennent a corrompre des « enseignants». C'est incroyable de faire passer une personne qui n'a aucun niveau. Mais n'oublions pas que ces enfants sont victimes d'un systeme qui se degrade de  plus en plus.

 

Pour revenir sur le cas de la rentree universitaire, j'approuve les propositions de MM. Harouna Niang, Daba Coulibaly, Assadek , Ba et les autres qui ont aborde dans le meme sens. Tamboura avait fait le meme genre de suggestion.

 

Il faudra donc commencer a s'organiser. Toutes nos associations (MSAS, MaliWatch, ISHu, CDK, Global2025) ainsi que les autres pour discuter d'une strategie qui aide le gouvernement a appliquer les premieres mesures des recommandations du Forum proposees par le Groupe de Travail et adoptees en Conseil Interministeriel.

 

Sur ces mesures proposees, je ne peux tout simplement pas cacher que je ne vois pas ce qui est fait dans l'enseignement superieur alors qu'il ne reste plus beaucoup de temps pour la rentree universitaire.  Mais c'est jouable, a condition d'agir vite. S'il n y'a pas de changement radical a la rentree, tous les efforts consentis seront vains

 

La Lettre de Mission est essentielle et crutiale meme si elle n'est pas vraiment suffisante Nous pouvons proposer un draft au gouvernement, si necessaire.

 

Pour les etudes sur le statut des ensenseignants et autres, il faut des cnsultants independants et competents choisis suite a un appel a candidature. C'est extremement important que les resultats de ces etudes soient publics. Il est en fait etonant que ces etudes (qui auraient beaucoup servi le Groupe de Travail) ne soient pas lancees alors que le financement etait acquis depuis le mois d'aout.

 

Les etudes basees sur des reflexions internes dans les ministeres ont montre leurs limites, C'est d'ailleurs une des raisons de l'organisation du forum sur l'education. 

 

Chers compatrotes, cette organisation pour aider le gouvernement a avancer et garder le momentum du forum est essentielle. Nous ne pouvons laisser cette situation desastreuse dans les seules mains du gouvernement et des syndicats., meme si nous ne doutons pas des bonnes fois des uns et des autres. C'est le pays a nous tous.

 

 

Merci au President Abdoullah Coulibaly pour son tres sage message. Sans ses conseils et son implication, je parie que nous ne serions pas arrives ou nous sommes, Personnellement, je lui dois beaucoup.

 

Bien cordialement. Fad


--- En date de : Mar 13.10.09, ABOUBACRINE Ahmed Ag <ahmedag1996@yahoo.fr> a écrit :


De: ABOUBACRINE Ahmed Ag <ahmedag1996@yahoo.fr>
Objet: [msas] Re : [msas] Tr : Suivi du Forum et Rentree Universitaire (suite)
À: "msas" <msas@maliwatch.org>
Date: Mardi 13 Octobre 2009, 0h44

Cher tous et toutes,
Les pauvres Maliens ne peuvent pas attendre tout le temps. Si le mal est aussi si profond; alors pourquoi attendre sans appeller a l'action, agir soi- meme ou interpeller? Sinon nous devenons complices de la destruction a petit feu de notre nation.

Les autorites ont la responsabilite de prendre le taureau par les cornes. Un exemple, dans le PDES du president ATT qui a nous a donne tant d'espoir en 2007, il est prevue de consacrer 35% du budget national a l'education. Ou en est-on aujourd'hui? 9 a 12%. La session budgetaire de l'AN en cours est l'occasion de passer a l'action.
Amener le budget a 35% est une decision politique qui peut etre prise par le president ou le PM. Cela donnera assez de resources aux deux ministres dont la seule bonne foie ne suffit pas pour avoir les resultats escomptes (infrastructures completes de l'universite de Segou, salaires des enseignants, etudes speciales, reforme strcuturelle / du cadre organique, equipements des labos, ouverture d'ecoles specialises: Informatique, Architecture, Business School, etc.).
Cela aura un impact enorme sur les autres domaines (agriculture, elevage, tourisme, finance, sante, etc.) dans les 5 - 10 prochaines annees.

Cordialement,
Ahmed




De : ASSADEK Aboubacrine <assadekab@yahoo.fr>
À : msas <msas@maliwatch.org>; malilink <malilink@malilink.net>
Cc : "A-A-ANSARY@hotmail.com" <a-a-ansary@hotmail.com>; "abdoulhamidsidi@hotmail.com" <abdoulhamidsidi@hotmail.com>; "acideben@hotmail.com" <acideben@hotmail.com>; ABOUBACRINE Ahmed Ag <ahmedag1996@yahoo.fr>; Mohamedoun AG HANTAFAYE <dounhtfaye@yahoo.fr>; ahalis <a_msa@hotmail.com>; "akassa_19@hotmail.com" <akassa_19@hotmail.com>; fadimata aly <yousef_ansari2003@yahoo.com>; Manny Ansary <ansarmanny@yahoo.fr>; "atai-2008@hotmail.com" <atai-2008@hotmail.com>; atia <atia1012@hotmail.com>; "babakanfo@hotmail.com" <babakanfo@hotmail.com>; bambino <johnlee007181@hotmail.com>; "ccaniger@yahoo.fr" <ccaniger@yahoo.fr>; Diarra DIAKITE <diarradiakite@yahoo.fr>; egypte <alansary90@hotmailmsn.com>; mohamed elmehdi <mohamed.elmehdi@undp.org>; "fmaiga73@yahoo.com" <fmaiga73@yahoo.com>; france <atilorap68@hotmail.com>; habaye <habaye1@yahoo.fr>; lahayo <edjef@hotmail.com>; Nia Almadane LANSIRY <almadanilansard@hotmail.com>; "limasanogo@yahoo.com" <limasanogo@yahoo.fr>; diallo abdoulaye makan <abdoulaye2m@yahoo.fr>; Awa Maliki <awamaliki@yahoo.fr>; khady maliweb <khady.d@hotmail.fr>; "martype@hotmail.fr" <martype@hotmail.fr>; Menta Moctar <mentamoctar@yahoo.fr>; inawelene mossa <ewelene100@yahoo.fr>; Lamine Niang <l.niang@maliauto.net>; Mahamadou NIARE <niare_med@yahoo.fr>; ALIMA SANOGO <aline_13@hotmail.fr>; abdoul ag souleymane <agabdoul2005@yahoo.fr>; DOUMBIA Toumani <toumanidoumbia@hotmail.com>; Mao Traoré <maoptmali@hotmail.com>; "yadyr21@hotmail.com" <yadyr21@hotmail.com>
Envoyé le : Lun 12 Octobre 2009, 18 h 40 min 41 s
Objet : [msas] Tr : Suivi du Forum et Rentree Universitaire (suite)

je vous transfère la réaction de notre frère Abdoulah Coulibaly.
 
Mr ASSADEK aboubacrine
Assistant au département de mathématiques et informatique
à la Faculté de Sciences et Techniques de l'Université de Bamako.
Tel (00) 223 222 32 44
Fax (00) 223 223 81 68
B.P. E3206 Bamako-Mali
Cel1 (00) 223 643 49 64
Cel2 (00) 223 653 83 44


----- Message transféré ----
De : Abdoulah Coulibaly <ihempdg@ihem.org>
À : Youssouf Diame THIAM <dthiam@worldbank.org>; Yalla Sangare <Yalla.Sangare@usainteanne.ca>; soumeylou boubeye maiga <soumeylou@afribone.net.ml>; madeira diallo <madeira@sotelma.ml>; Karamoko Kané <kara_moko@yahoo.com>; issa Univ Bko sacko <i_sacko@yahoo.fr>; Harouna Maiga <hmaiga@umn.edu>; hamadoun 2 toure <hamadoun.toure@gmail.com>; habib ouane <habib.ouane@unctad.org>; gaoussou haidara <ghaidara@yahoo.fr>; gaoussou fofana <cgfofana@yahoo.fr>; eloi.diarra@orange.fr; Elmehdi msas Ag Muphtah <e.ag-muphtah@unesco.org>; BASSIROU DIARRA <amscid@afribone.net.ml>; ASSADEK Aboubacrine <assadekab@yahoo.fr>
Cc : Sinè DIARRA <sine-diarra@timbagga.com.ml>; Mamadou global Ml2025 Bagayoko <mbagayokom@yahoo.com>; mamadou djimdé <mamadoudj@yahoo.fr>; makan kone <makankone@yahoo.fr>; Makan Moussa Sissoko <siskomakanmoussa@yahoo.fr>; mahamadou ja camara <mcamara1@hotmail.com>; kounta le republicain <syddell2@yahoo.fr>; kissima CPD GAKOU <gakkissima@yahoo.fr>; kassim kledu traoré <kassim_info@yahoo.fr>; dr sambou soumare <drssoumare@yahoo.fr>; Ali COULIBALY <alicoulibaly@gmail.com>; Arandane TOURE <dani@afribonemali.net>; Djibril Aw <djibrilaw@yahoo.com>; souleymane CPD koné <Konesolo2005@yahoo.fr>; tiecoura mlt coulibaly <tiecouralanion@yahoo.fr>; tiegoum republique nouvelle <nouvelrepublic@yahoo.fr>; Ousmane SY <osy@cepia.org>; Ousmane Oumarou Sidibé <ousmane_o_sidibe@yahoo.fr>; seydou sissouma <sissouma@afribone.net.ml>; Fad Seydou <fadseydou@nepadcouncil.org>; idrissa nasra toure <idrissa.toure@sotelma.ml>; Mohomodou Houssouba <courrier@bagoundie.net>
Envoyé le : Lun 12 Octobre 2009, 17 h 16 min 03 s
Objet : Fw: Suivi du Forum et Rentree Universitaire (suite)


Chers tous,
Pour votre info et action eventuelle les messages ci dessous qui nous interpellent tous et chacun. Il faut helas souligner que pour avoir un systeme educatif performant, il faut un minimun de selection. Il est helas difficile de democratiser la reussite. On peut y rever mais en attendant d'y arriver il nous faut contribuer a l'emergence d'une masse critique de gens qui vont servir de locomotives. Conditionner l'attribution de bourses a l'obtention d'une certaine moyenne( par 12/20) permet de limiter la saignée des maigres ressources de l'Etat, tout en creant les conditions de compétition et donc de selection parmi les etudiants. Tout le monde ne peut pas etre Dr, tout le monde ne peut pas etre Ingenieur; tout le monde ne peut pas etre Directeur; mais chacun de l'ouvrier au Directeur en passant par le contre maitre, l'ingenieur, est utile dans la creation de la chaine de valeur. D'ailleurs les pays qui emergent disposent en general d'une bonne quantité de personnel d'execution ayant une bonne formation professionnelle. Dans ces pays; les ouvriers qualifiés et les contre maitres constituent les moteurs des TPE et des PME/PMI. Cette couche de main d'oeuvre doit etre ciblée et structurée. Tout le monde ne peut faire l'Enseignement Superieur, il n'y a pas de honte a reconnaitre cela et donc a oser introduire la selection dans le systeme educatif. Meme le tout Puissant n'a pas donné les memes aptitudes a tout le monde et pourtant il aime tous ses fils. Aussi ce que lui n'a pas fait, s'evertuer a faire cela est tout simplement un gaspillage de temps et de ressources.
L'espoir semble permis avec les initiatives du Premier Ministre et du nouveau couple ministeriel qu'il faut encourager. Ils ont eu le courage d'agir cette année au niveau du BAC, je suis sur que l'année prochaine au DEF; ils prendront leur responsabilité. Il faut etre patient et tolerant; car on n'agit pas sur le systeme educatif comme on agit sur un champs de mais. Soutenons les initiatives des deux Ministres et encourageons les acteurs de l'education. Le mal est si profond qu'il est impossible de s'attaquer a tout en meme temps. J'ai été l'un des premiers a dire que le temps est un facteur stratégique de decision; j'ai souvent mentionné que nous africains agissons comme si l'on peut disposer du temps comme on veut; mais dans le cas precis qui nous concerne, ne faisons en sorte a ne pas confondre vitesse et precipitation.
Bonne soirée
M.COULIBALY Abdoullah
vice president FFB
Bonne soirée
M.COULIBALY Abdoullah
 
----- Original Message -----
Sent: Monday, October 12, 2009 11:56 AM
Subject: [msas] Re: [malilink] Suivi du Forum et Rentree Universitaire (suite)

 Bonjour à tous,
Après l'examen du DEF, regarder la liste des élèves orientés en 10ème pour l'année scolaire 2009 - 2010, vous comprendrez que nous ne sortirons jamais du sabotage du système scolaire orchesté par les Autorité de l'Etat. Pour ces élèves orientés en 10èmè, je vous donne quelques indications sur les notes dites "STRICTES" obtenues par certains élèves pour leur passage au lycée. Ces quelques résultats proviennent de l'Academie rive gauche du Centre de Faladjè :
 
Numéro d'ordre sur la liste 277    moyenne stricte 5,38
                                       281                            5.69
                                       644                            2.25
                                       687                            4.88
                                       688                            4.63
                                       723                            5.08
                                       734                            3.50 
                                       745                            4.19
                                       746                            4.81
 
NB : vous pouvez consulter l'ensemble des resultats sur WWW.cpsmenml.com/
 
Des lors, comment des élèves , avec une telle moyenne, peuvent ils prétendre poursuivre leurs études, sinom d'etre renvoyé à la fin de l'année scolaire pour insuffisance notoire de moyenne et deficit de compréhension. Avec  2 , 3 voir 4 de moyenne quel avenir peut on réserver à ces lycéens qui viendront tranquilement demain grossir le rang des universitaires maliens. Quelle médiocrité!!! Devons nous baisser les bras face à une telle situation?
Idrissa
----- Original Message -----
From: Fad Seydou
Sent: Monday, October 12, 2009 2:44 AM
Subject: [malilink] Suivi du Forum et Rentree Universitaire (suite)

Mes chers collegues,

 

Merci infiniment aux collègues du MSAS, ISHu, Malilink et les autres pour le feedback. La situation est telle que c'est chaque citoyen malien qui se trouve bien malgré lui impliqué dans ce phénomène qui est d'une telle ampleur qu'il met en péril la vie de plusieurs générations de citoyens. Nous ne devons pas croiser les bras

 

Une chose est claire : La rentrée universitaire 2009-2010  sera particulière après l'organisation du Forum National sur l'Education et l'attente grandissante de l'application des premières mesures (issues des recommandations) proposées par le Groupe de Travail chargé du suivi dudit forum, 

 

Malgré les efforts consentis par le gouvernement et les acteurs le chemin à parcourir reste parsemé d'embûches. Le défi est de veiller à ce qu'a partir de l'année académique 2010-2011 nous n'ayons plus d'années académiques tronquées et/ou chevauchées, ni de trouble dans les facultés et Grandes Ecoles, après les mouvements de grève  et/ou de violence qui avaient  quasiment paralysé les précédentes années universitaires

 

L'année universitaire 2009-2010, étant la période de transition, on ne peut commencer sans une lettre de mission au Recteur. Les raisons ont été avancées depuis le forum jusqu'à présent.

 

On ne peut commencer cette année universitaire sans les études sur le statut des enseignants, ainsi que les autres études demandées.

 

L'étude sur le statut des enseignants permettra, entre autres, de voir comment remédier au déséquilibre entre les différents corps à cause du faible nombre d'enseignants de rang magistral [dit « de rang A »] (Professeurs et Maîtres de Conférence),  c'est-à-dire ceux sur qui reposent la responsabilité académique des cours magistraux, et directions de thèses, ainsi que l'encadrement de jeunes chercheurs.  Ils sont  d'un ratio d'un enseignant de rang magistral pour 510 étudiants alors que la norme communément admise est d'un enseignant de rang magistral pour 70 étudiants. En outre, ce corps est très fortement assujetti à des départs en retraite.

 

Je ne vois pas comment nous pouvons commencer l'année universitaire 2009-2010 sans mesures concrètes sur les problèmes liées à la violence, à l'éthique et à la déontologie.

 

Nous sommes face à l'infiltration des non étudiants aux activités académiques et dans les contrats de logement favorisant ainsi l'immoralité et le vandalisme. La violence universitaire qui est largement tributaire devient de plus en plus courante.

 

Ce problème, avec les cas de corruption, perturbent le fonctionnement normal des activités académiques et ternit l'image de la formation universitaire.

 

On ne peut commencer cette année universitaire sans prendre des décisions sérieuses et crédibles pour confronter la problématique de la pléthore étudiante. On ne s'entend pas à renverser la tendance si tôt, mais nous devons arrêter l'hémorragie.

 

L'enseignement supérieur se trouve devant une situation impossible à gérer,  ses infrastructures, son encadrement et le nombre d'enseignants dont elle dispose étant en déphasage total avec le nombre d'inscrits.

 

En effet, le nombre d'étudiants à l'Université de Bamako  n'a cessé d'augmenter depuis plusieurs années. En début d'année scolaire 2007-2008, le nombre d'inscrits était de 51 786, ce qui constitue plus du double de la population présente en 2002-2003. Ce phénomène déjà très préoccupant, s'est considérablement amplifié, le nombre d'étudiants inscrits pour l'année académique 2008-2009 est d'environ 79 000. En six ans le nombre d'étudiants a plus que triplé, avec une très timide progression du nombre d'enseignants et d'infrastructures. Pour cette année universitaire, il faudra trouver une place supplémentaire, un bon encadrement pédagogique pour chacun des nouveaux bacheliers.

 

D'autre part, le budget du Rectorat est de dix milliards de FCFA, une somme assez importante. Mais, nous constatons qu'une part importante des dépenses n'est pas consacrée aux activités d'enseignement ou de recherche. Ce sont les dépenses de fonctionnement et les aides financières accordées aux étudiants (bourses, trousseaux, etc.) qui constituent les postes budgétaires les plus importants. Par exemple, le coût unitaire salarial (enseignants et personnels d'appui) ne représentait que 18% du coût unitaire public en 2006 quand les effectifs étaient encore beaucoup moins élevés.  Le coût unitaire public de fonctionnement (des établissements et de l'administration) en ce moment représentait environ 45% du coût unitaire public global de l'enseignement supérieur, comparer a 3% en Côte d'Ivoire. La part consacrée aux charges salariales est très faible au Mali en terme comparatif international, dans la mesure où elle représente moins du cinquième du coût unitaire, contre près de 70% dans les pays de l'OCDE.  Voir l'étude de Brossard et Foko sur les « Coûts et financement de l'enseignement supérieur
dans les pays d'Afrique francophone ».

 

Il ressort donc que  le manque de stratégie sur les problèmes liés a la  pléthore étudiante, et les problèmes de gestion des ressources participent beaucoup à une contraction des ressources qui, autrement, auraient permis de recruter davantage d'enseignants et mieux les rémunérer afin d'offrir de meilleures conditions d'encadrement aux étudiants. Nous devons renverser cette tendance!

 

 

Bien cordialement. Fad



-



No virus found in this incoming message.
Checked by AVG - www.avg.com
Version: 8.5.421 / Virus Database: 270.14.9/2428 - Release Date: 10/11/09 06:39:00





Aucun commentaire: