samedi 31 janvier 2009

Hommage de Kardigué Laïco Traoré : Les 4444 balanzans sont tombés

Nécrologie
Hommage de Kardigué Laïco Traoré : Les 4444 balanzans sont tombés
Bamako Hebdo, 31/01/2009 Commentaires [ 9 ] E-mail Imprimer

Permettez que je m’adresse en ces moments à Harouna Barry ;

Comme je l’ai toujours fait et comme il lui plairait à n’en pas douter.

Jacques, Hébé, Barrydé, François Bon cœur, tous ces sobriquets te désignaient, selon les lieux et les temps, mais surtout selon les liens d’amitié.

Harouna tu étais pour la famille, Harouna Barry pour tous les autres.

Né le 4 avril 1944 ton dernier sobriquet t’a été attribué : 4444 à l’image des 4444 balanzans.

Après l’école primaire publique et le cours complémentaire de Kayes, tu partiras pour le cours normal de Katibougou, d’où tu rejoindras le lycée Terasson de Fougères (actuel Lycée Askia Mohamed). C’est là que nous nous découvrîmes et que nos destins se sont unis.

En 1964 tu décidas de partir pour enseigner à Gao. L’amour du pays, en ces moments, te fera côtoyer plusieurs peuples. Déjà tu posais le socle d’une culture multidimensionnelle : tu parleras sonrhaï, peulh, soninké, ouolof, kassonké, bambara, français, espagnol.

A Gao, comme au lycée, tu fréquenteras la troupe régionale, l’orchestre, les équipes de foot et de basket.

Muté à Kayes, tu continueras à exercer tes talents dans chacune de ces disciplines. Artiste multidimensionnel, tu seras saxophoniste hors pair, Guitariste en tes temps perdus, danseur percussionniste, choriste, chorégraphe, compositeur arrangeur, tu formeras les jeunes dans les Arts et le Sport.

Sportif multidisciplinaire : n’as-tu pas été gardien de but de la Kayesienne ? Capitaine de l’équipe régionale de basket de Kayes ? Ceci te conduira à faire un passage dans l’équipe nationale. N’as-tu pas pratiqué le volley ball,le handball et l’athlétisme ?

Animateur, tu seras à Bafoulabé avant d’être affecté au MJSAC (Ministère de la Jeunesse, des sports, des arts et de la culture) pour servir à Las Maravillas du Mali qui sera plus tard le Badema national.

Tu seras Directeur adjoint puis Directeur de ce grand orchestre. Tu seras directeur de l’Ensemble instrumental national que tu conduiras sous tous les cieux. Les services rendus à la nation, à sa culture, à ses hommes t’ont fait médaillé du Mérite National avec Effigie Abeille puis Chevalier de l’Ordre National du Mali.

Quand tu fis valoir tes droits à la retraite sur incitations de ton cadet Alpha Oumar Konaré et avec son soutien, tu fonderas et dirigeras les Barons de la Capitale.

Jacques, comment aurai-je pu monter la chorégraphie de Mali Sadio le 20 décembre 2008 à Kayes sans te la dédier ?

Lors de la cérémonie de clôture de la biennale au moment où Amadou Toumani Touré me remettait ton diplôme de reconnaissance, il m’a dit : prier fortement pour son rétablissement, et a décidé de t’élever au grade supérieur comme Officier de l’Ordre National du Mali.

En te dédiant Mali Sadio, je savais, tu savais et je savais que tu savais. Rassembleur et fidèle dans tes amitiés et tes relations, tes 4444 balanzans sont tombés, déracinés parce que trahis par le petit balanzan qui a toujours trahi depuis la nuit des temps et qui trahira jusqu’à la fin des temps. La mort. La mort qui d’ailleurs t’a arraché ta première épouse il y a seulement 7 mois.

Jacques, ils sont tous là, ceux de Las Maravillas, du Badema, ils sont là ceux de l’Ensemble instrumental national, du ballet, du groupe dramatique, ils sont là tous les artistes du Mali, ils sont là les autorités politiques et administratives du Mali. Ils sont là les cadres de la culture et de la jeunesse, ils sont là tes enfants, ton épouse, tes parents, tes amis, ils sont là tous ces inconsolables convaincus que tu leur laisses un exemple. L’amour de la patrie, l’amour du travail bien fait, la modestie, la bonté, l’esprit de sacrifice et le courage surtout.

Oui Harouna, tu savais, je savais que tu savais et tu es resté stoïque

Dors en paix.

Karidjigué Laïco TRAORE


Mme Haïdara Aminata Sy, Directrice du Palais de la Culture :
«Harouna Barry avait du sérieux dans le travail»

Harouna Barry était un ami d’enfance de mon frère aîné, Boubacar Sy mais je l’ai surtout côtoyé quand j’étais Chef de Division Arts et Lettres à la Direction Nationale des Arts et de la Culture. A l’époque le Palais de la Culture et le Théâtre National étaient deux entités (services rattachés à la Direction Nationale des Arts et de la Culture).

Le Théâtre National était composé de l’Ensemble Instrumental National, du Badema National, des Ballets Maliens et du Groupe Dramatique. Le Badema National était dirigé à l’époque par Harouna Barry. L’homme était un vrai chef d’orchestre autant par la maîtrise des instruments que de la voix, c’est à ce titre, qu’il imposait le respect. L’album «Can 2002» est un témoignage éloquent du sérieux qu’il avait dans le travail.

Harouna pouvait être considéré comme un bon soldat toujours au rendez- vous. A chaque fois que nous avions besoin de lui pour une animation, il était au rendez- vous avec le Badema National au grand complet.

L’homme était d’une générosité légendaire, il partageait tout son avoir et son savoir. Il était très sentimental. Il ne supportait pas la tristesse des autres.

Que la terre lui soit légère !
Bamako Hebdo, est seul responsable du contenu de cet article
543 hits
À lire également
Le monde des artistes en deuil : Le mari de Mah Kouyaté N°1, Harouna Barry ne soufflera plus dans sa trompette ( 10)

Vos commentaires
Posté par FRAKORO, le 31 Jan 2009 13:21:59 GMT
Après la disparution de Tidiane koné il y a quelques années , une autre
virtuose du saxophone et la guitar basse s'en est aller . Dors en paix
grand frère AROUNA BARRI que la terre te soit légère .L'état Malien a
reconnu ton merite en t'elévant au grade superieur de chevalier de
l'ordre national du Mali . BRAVO ...
Répondre à < FRAKORO >
Posté par FRAKORO, le 31 Jan 2009 12:49:53 GMT
Harouna Barri dors en paix tu t'en est aller sens pouvoir donner tous et
tous ce que tu savais sur la culture ,la muisique , le sport la dance et
la chorégraphie .j'ai la certitude que tu es parti dormir avec des
tonnes de connaissances non transmises .QUI ne t'a pas vu lors du
vestival peul "poulako" organisé par Mme Konaré ADAM BAH ? on pu admiré
ton talent d'organisateur .Un grand arbre est tombé et il faut tout
faire pourque ses fruits ne se dispercent pas ces là ou ton ami
l'élegant KARIDJIGUE LAÏKO doit intervenir .Je suis sûr que cet homme
courageux meticuleux gros travailleur et amoureux du travail bien fait
peut remplir une place minime soit elle laissée vacante par ta
disparution. Je ne perd pas espoir car il y a d'autres Arouna Barri au
MALI.Je pense a karamoko Nian ,Mani djenepo , Karidjigué LAÏKO , kalifa
koné et BARBU du biton national de Segou .Je demande aux jeunes artistes
de chercher à cottoyer ses bravent monsieurs qui ont du talent à
revendre .
Répondre à < FRAKORO >
Posté par Diopath, le 31 Jan 2009 09:22:41 GMT
Paix à son âme.
Répondre à < Diopath >
Posté par HOWARD, le 31 Jan 2009 05:28:09 GMT
Dors en Paix
Répondre à < HOWARD >
Posté par kaloumbake, le 30 Jan 2009 23:48:39 GMT
dites moi si mr barry a recu au moins une medaille pour service rendu a
la nation???? please let me know

Réponse de < Nomonke > à < kaloumbake >, le 31 Jan 2009 00:12:57 GMT
kouloumbake, oui Mali-Sadio a recu sa medaille de ATT pour services rendus a la Nation. For more explanation, please read the other article re the subject matter.
Répondre à < Nomonke >

Posté par Haroiso, le 30 Jan 2009 23:18:11 GMT
Que son âme se repose en paix , mais il faut donner des informations
fraiches aux internautes , ceux qui écoutent la radio par le net même
semble être mieux informer que vous . un journaliste doit se deplacer
pour chercher les informations fraiches ce qui peut faire la prommtion
du journal .mais je remarque que ces derniers jours il n'ya rien de
nouveau dans les journaux qui sont sur le net .
Répondre à < Haroiso >
Posté par Ledur!, le 30 Jan 2009 22:49:24 GMT
NOS CONDOLEANCESLES PLUS ATTRISTEES!QUE TON AME REPOSE EN PAIX HAROUNA.
Répondre à < Ledur! >
Posté par Nomonke, le 30 Jan 2009 22:47:14 GMT
Eh oui Mali-Sadio est parti, meme les plus grands sont appeles un jour a
fermer les yeux. A travers les biennales regionales tu as ete un "role
model" pour la jeunesse de la premiere region par ton courage et ta
tenacite, ton innovation et ton savoir-faire, ta curiosite et ton
inteligence. Dors en paix Mali-Sadio.
Répondre à < Nomonke >

Aucun commentaire: