mercredi 31 décembre 2008

PRESENTATION DE VŒUX 2009 A KOULOUBA / Justice malienne : ATT et Dieu !


PRESENTATION DE VŒUX 2009 A KOULOUBA / Justice malienne : ATT et Dieu !
30/12/2008 01:00:00 LE CAIMAN DE INDE
Taille de la police: Decrease font55 Enlarge font56
image Le Président de la République

La semaine dernière, les tares de la justice de notre pays étaient l’un des sujets essentiels, au cœur de la présentation des vœux du nouvel an des familles fondatrices de Bamako, des chefs traditionnels et religieux. Le président du Haut Conseil Islamique du Mali n’est pas allé par le dos de la cuillère, face à l’homme fort de Koulouba. Pour lui, « Dieu interpellera Amadou Toumani TOURE en sa qualité de Chef de la famille - Mali le jour du jugement dernier, car il est tenu pour responsable devant le Tout Puissant, pour tous les tords que les maliens pauvres, en quête de justice et d’équité, sont en train de subir tous les jours » a-t-il soutenu en substance en bambara.
L’épine dorsale d’un Etat, c’est sa justice. Si celle-ci fonctionne selon les textes en vigueur et reconnaît son droit à tout justiciable, cet Etat, pour sûr, sera respecté tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de ses frontières, et sans craindre les aléas de la vie. Mais si cette justice est bancale, minée par l’incompétence, la corruption et le non-dit, l’Etat en question sombrera dans des dérives incontrôlables qui pourront provoquer sa disparition pure et simple.
Hélas ! Le fonctionnement actuel de notre justice pose problème. Et, il est de taille et inquiétant. On y décèle des situations incroyables qui feraient entrer notre pays dans le Guiness des records. Qu’on en juge. Il y a quelques mois, le procureur près le tribunal de Kati, Malick Coulibaly ne pouvant plus supporter les pressions de sa hiérarchie, a décidé de jeter l’éponge.
Bien avant cette affaire, il y a eu la condamnation des directeurs de publication en 2007, pour un sujet de dissertation donné à des lycéens. Pour des futilités, on s’agite et fait du vacarme pour rien.
On sait que par les temps qui courent, on ne s’accommode pas d’une presse à la botte de ses nourricières. Aussi, utilise-t-on tous les coups bas pour la bâillonner. Ce peu d’espace de liberté encore existant est donc menacé dans son existence. Il est regrettable de voir que la justice est instrumentalisée pour l’exécution de la basse besogne.
Il existe de grands magistrats qui ne rêvent que de rendre justice, et d’effectuer honnêtement leur travail. Malheureusement, beaucoup d’entre eux sont confinés dans des voies de garage, parce qu’ils refusent de se plier devant les injonctions du système, lequel est déterminé à saper l’appareil judiciaire dans ses fondements, s’il ne réussit pas à l’apprivoiser.
En tout cas Mahmoud, président du Haut Conseil Islamique, a été clair dans son intervention, lors de la présentation des vœux au Président de la République la semaine dernière : « Dieu te demandera des comptes ATT, les maliens pauvres souffrent devant la justice de leur pays. Seuls les riches gagnent les procès »
Que Dieu sauve notre Maliba !
Clapham TANGARA et Bany Zan

Source: LE CAIMAN DE INDE
Ajouter à: Add to your del.icio.us del.icio.us57 | Digg this story Digg58
Réactions (3 postées):
kayamagan le 31/12/2008 07:05:49
avatar
Merci il y a longtemps que les maliens attendent que quelqu'un dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Il y a longtemps que de nombreux maliens attendent que se passe la revolution tant annoncee contre l'injustice. Depuis l'affaire des pieds nus de Dioila aux differents scandales que nous offre une justice corrompue jusqu'aux os et qui n'a pas honte de ce qu'elle est. La justice malienne (disons l'appareil judiciaire pourri du Mali fait plus de mal a ce pays que les conditions naturelles defavorables que Dieu nous a donne. A cause d'elle nul ne peux investir dans la quietude sachant que le premier escroc que son entreprise rencontrera sur son chemin sera epaule et protege par des juges et des policiers. La liste est longue. Que vienne le moment de la verite. Si cela doit passer par l'irruption des hommes de Bahanga a Koulouba ce serait d'autant mieux. Car le Mali dit de la democratie est livre aux ennemis du peuple malien, ces memes hommes politiques, ces militaires et ces juges que le peuple a porte a son sein et qui lui montre toute leur ingratitude.
kanimpan59 le 31/12/2008 13:34:38
avatar
Le Mali a bésoin d'une nouvelle revolution pour assainir sa justice qui est devenu une mafia pire que les attaques du narcotrafiquant Bahanga.La justice malienne c'est l'eldorado des riches des juges et de la police complice des bandits de grands chemins.Quoi qui arrive le peuple va se soulever un jour pour detruir ce pourrit système judiciaire au mali.Monsieur les juges sachez que vous êtes des civils et qu'au jour des règlements de compte,il vous sera difficile d'échapper car,vous ne voyez pas qu'un groupe de bandits est entrain de decimer des camps militaires et qu'onle paye pour ces éfforts,alors il serait bon de changer de comportement
Idris le 31/12/2008 15:31:16
avatar
La justice malienne nous fait pis que les attaques de cet idiot de bahanga. Nos juges ont intéret à changer de comportement, sinon...l'attaque est imminente.

Aucun commentaire: