samedi 30 août 2008

Société : Des opérateurs économiques offrent 250 tonnes de riz


Société : Des opérateurs économiques offrent 250 tonnes de riz
le 29/8/2008 11:23:55

La joie et la reconnaissance émanaient, hier, du président de la République, Amadou Toumani Touré, qui recevait dans le salon Songhoï du Palais de Koulouba, un groupe d’opérateurs économiques, conduit par les PDG de la Société de distribution des marques (Sodima), Oumar Niangadou, de Afrique Auto, Abdoul Wahab Monékafo.

Les visiteurs apportaient 250 tonnes de riz en guise de contribution à la croisade menée par chef de l’État contre la hausse des prix des produits alimentaires. Ce geste de solidarité à l’endroit du peuple malien ne pouvait mieux tomber en cette veille de Ramadan.

Le don avait été réceptionné peu de temps auparavant par le secrétaire général de la présidence, Diango Sissoko en présence du chef d’État-major particulier du président de la République, le colonel Hamidou Sissoko et son staff. Pour les donateurs, cette aide est une façon d’accompagner le président Touré qui n’a ménagé aucun effort pour faire du Mali un pays de paix et où il fait bon vivre.

"Le mérite revient au président de la République qui a pris à bras le corps tous les problèmes sociaux, en particulier le problème de cherté de la vie, dans lequel, il s’est engagé personnellement pour aider les Maliens à passer ces moments difficiles. Donc, à travers ce geste désintéressé, nous ne faisons qu’accompagner le président dans ses efforts", a expliqué Joseph Ignace Diarra de la Sodima.

La remise des 250 tonnes de riz participe d’une opération plus vaste qui fait suite à un premier épisode baptisé "opération riz" qui a permis de fournir aux commerçants détaillants une quantité importante de riz destinée à être vendue à 310 Fcfa de kilo. La remise du don à Koulouba consacre le lancement du deuxième étage de cette "opération riz".

Celui-ci devra étendre la réduction au prix de l’huile sur le marché durant Ramadan. Oumar Niangadou et ses collègues commerçants entendent contribuer à atténuer les prix des denrées de première nécessité, durant le mois de carême.

Selon Joseph Ignace Diarra, en cette veille de Ramadan, le gouvernement s’est accordé avec les opérateurs économiques pour que le fût de 200 litres d’huile soit vendu à 162.000 Fcfa. Mais le PDG de la Sodima et ses collègues opérateurs économiques se sont entendus pour comprimer un peu plus ce prix pour pouvoir écouler le fût en question à 157.500 Fcfa.

A O. Diallo

Source: l'Essor
http://www.maliactu.net/modules/news/article.php?storyid=1014

Aucun commentaire: