mercredi 30 juillet 2008

Cabinet du président de la République : LE NOUVEAU PATRON EST ALIOU SANKARE


Cabinet du président de la République : LE NOUVEAU PATRON EST ALIOU SANKARE
30 July, 2008 03:13:00 L'Essor
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image ALIOU SANKARE

Le cabinet du président de la République a un nouveau directeur. Il s'agit de notre confrère Aliou Oumar Sankaré dit "Bidy". Il a été nommé lundi par décret présidentiel. Cette nomination intervient dans le cadre de la restructuration des services de la présidence de la République avec la création d'un nouveau poste de directeur de cabinet. Celui-ci dispose d'importantes attributions : l’organisation des contacts personnels du président de la République ; la supervision de l’organisation matérielle des déplacements du président de la République à l’intérieur du pays, en rapport avec le secrétaire général de la présidence de la République.
Il assure le suivi des relations du chef de l'État avec les partis politiques, la société civile et les confessions religieuses. Outre le directeur, le cabinet présidentiel comprend un chef de cabinet (poste actuellement occupé par Hama Barry, précédemment adjoint au chef de cabinet), un chef de cabinet adjoint (Hassen Camara, précédemment chargé de mission au cabinet sous feu Daouda Tangara ) et des chargés de mission.
Le nouveau directeur de cabinet du président de la République est né le 23 janvier 1947 à Bandiagara (Région de Mopti). Il est détenteur d'un diplôme supérieur de journalisme du CESTI (option presse écrite) obtenu en 1975 à l'Université de Dakar. tAliou Oumar SankarŽ a commencŽ sa carrire professionnelle comme journaliste au Quotidien national L'Essor (desk Afrique, de 1976 à 1978). Il est ensuite rédacteur en chef du mensuel Sunjata entre 1978 et 1980. Cinq ans plus tard, il est nommé directeur de l'agence de presse de l'AMAP, poste qu'il occupera jusqu'en 1991.
Aliou Oumar Sankaré a été aussi syndicaliste. Il était le secrétaire général adjoint (1985-1988) puis secrétaire général du Syndicat national de l'information, de la presse et de l'industrie du livre (1988-1992). Entre 1988 et 1992, notre confrère sera secrétaire adjoint à l'information et à la presse du bureau exécutif national de l'Union nationale des travailleurs du Mali. Il fut membre de la Coordination des associations du Mouvement démocratique (au titre de l'UNTM) de mars à avril 1991. l a occupŽ de nombreux postes dans la haute administration : délégué général des Maliens de l'extérieur (1991-1992), directeur de cabinet au ministère des Maliens de l'extérieur (1992-1993), conseiller technique (chargé de la communication) au ministère des Affaires étrangères (1993-1994), chef de cabinet au ministère de l'Urbanisme et de l'Habitat (1994-1997), chargé de mission au ministère des Forces armées et des Anciens combattants (2000-2002). On le retrouve ensuite à la présidence de la République en qualité de chargé de mission à la cellule Affaires administratives et Décentralisation de 2002-2008.
Aliou Oumar Sankaré est militant politique. Il est actuellement le coordinateur national de l'association politique dénommée Union pour la démocratie citoyenne (UDC-Mali Jigi) qui a soutenu le candidat Amadou Toumani Touré lors de l’élection présidentielle de 2007.

Source: L'Essor
Ajouter à: Add to your del.icio.us del.icio.us | Digg this story Digg
Réactions (5 postées):
KRIKOU le 30 July, 2008 02:03:36
avatar
Voyez-vous un autre poste supplementaire crée qui n'a pas sa raison d'etre, à quoi sert le poste de chef de cabinet.Tout ça pour lui faire recompenser de la campagne qu'il a mener pour notre grand chef qui veut faire plaisir à tout le monde et à la fois. Je ne cesserai de pleurer notre patrie MALIBA qui se trouve dans se retrouve dans les mains des ces dirigeants depourvus de tous sens de patriotisme.
Sy Solomane Sy le 30 July, 2008 05:54:08
avatar
Voilà un autre destructeur de ce pays recompensé.

Comme ça aucune avancée n'est envisageable.
Bon vent
Maliden le 30 July, 2008 06:18:55
avatar
Que de postes et de nominations unitiles dans ce pays! Tout simplement pour satisfaire les differentes promesses électorales. Quant au gaspillage du fond public lié à ces nominations, on s'en fous. Car l'objectif récherché (s'installer à Koulouba) est déjà obtenu.
Que Dieu sauve le Mali!!!!
Tomy le 30 July, 2008 06:42:06
avatar
Cet homme merite bien ce poste.Je pense qu'il vaut mieux connaitre les personnes avant de les discrediter sans raison.Je pense qu'à vouloir chercher à jeter tous on finira par décourager même les quelques honnêtes cadres du pays.
Tomy le 30 July, 2008 06:44:45
avatar
Felicitation et du courage à Bidy

Aucun commentaire: