samedi 21 juin 2008

Unités des régions Nord du Mali : Le chef d’Etat Major de la Garde Nationale échange avec les troupes

La Situation politique et sécuritaire au Nord
Unités des régions Nord du Mali : Le chef d’Etat Major de la Garde Nationale échange avec les troupes
Nouvel Horizon, 21/06/2008 Commentaires [ 2 ] E-mail Imprimer

Le vendredi 13 juin 2008, le chef d’Etat Major de la Garde Nationale du Mali le Colonel Broulaye Koné et sa délégation ont quitté Bamako très tôt le matin à destination de Tombouctou et Gao.

Sa visite vise essentiellement une prise de contact avec les troupes sur le terrain afin de s’enquérir de leurs conditions de travail et aussi porter l’information et des explications sur la lettre circulaire «LE RENOUVEAU DE L’ACTION PUBLIQUE» du Premier Ministre chef du gouvernement monsieur Modibo SIDIBE adressée par le ministre de la Défense et des Anciens Combattants monsieur Natié Pléa dans tous les services relevant de son département.

Cette lettre circulaire a été expliquée aux éléments de la Garde Nationale, de la Gendarmerie et de la Police Nationale de long et en large par le Ministre de la Sécurité Intérieure et de la Protection Civile, le Général Sadio Gassama courant Mai 2008 dans la salle polyvalente de l’Ecole Nationale de Police en présence du chef d’Etat Major de la Garde Nationale, le Directeur Général de la Gendarmerie et le Directeur Général de la Police Nationale.

Pour mémoire, ladite lettre circulaire est tirée du Projet de Développement Economique et Social (PDES) du Président de République son excellence Amadou Toumani TOURE. Le Colonel Broulaye KONE commencera sa visite par la localité de Léré, la plus grande Unité Méhariste de la Région de Tombouctou.

Les Unités Méharistes jouent un très grand rôle dans la Sécurisation des Régions du Nord (Tombouctou, Gao et Kidal). Elles ont pour mission, la protection des Populations et de leurs biens, l’éclairage et le renseignement des Unités de combat de l’Armée de Terre par des patrouilles.

En somme, les unités Méharistes de la Garde Nationale implantées dans les régions du Nord-Mali n’ont pas une mission de combat. Dans la première étape, le Chef d’Etat-Major et sa suite notamment le Lieutenant Colonel Abdoulaye BAGAYOKO et le Commandant Kadjéli DIAKITE ont présidé la rencontre avec les hommes au camp de l’Unité Méhariste aux environs de 17 heures.

Les thèmes abordés ont porté sur : le renouveau de l’action Publique, la restauration de l’autorité de l’Etat, le renforcement de la discipline au sein des troupes, le respect de la hiérarchie, la reprise des rassemblements et les rapports quotidiens, le renforcement de l’entretien du matériel et le respect du bien de l’Etat.

En introduction, le Colonel Broulaye KONE insistera sur la discipline, le respect de la l’hiérarchie, la loyauté et l’acceptation du sacrifice pour sa patrie. Il a aussi mis l’accent sur l’assuidité, l’équité et la culture de l’excellence. Le CEM - GNM dira à ses hommes que le corps des gardes est la structure de sécurité la plus décentralisée, de même le garde qui est le porteur d’uniforme le plus proche des populations doit donner l’exemple dans sa conduite de tous les jours, afin que notre corps sorte toujours grandi dans ses missions.

Le Dimanche 15 juin 2008 le chef d’Etat- Major et sa délégation ont pris congé de Léré, direction Tombouctou en passant par les Pelotons de Nianfunké, Diré, Goundam pour la même cause. Le lundi 16 juin 2008, il a visité l’Unité Méhariste d’Inakounder actuellement à Ber, le Groupement et la 6ème Compagnie de la Garde Nationale.

Les mêmes thèmes ont été abordés partout avec sérénité par le chef de la Garde Nationale. Le Mardi 17 juin 2008, la Délégation de la Garde Nationale a entamé la dernière étape par l’Unité Méhariste de Gossi du Groupement Territorial de Gao.

L’un des messages forts du Colonel Broulaye KONE dans toutes les unités a été le rappelle aux soldats que la désinformation est l’arme la plus fatale pour une troupe car, elle sème le doute dans nos esprits, affaiblit notre capacité opérationnelle et dimunie notre résistance choses qui compromettraient dangereusement l’accomplissement de notre mission Républicaine.
Modibo KEITA, Correspondant


Nouvel Horizon, est seul responsable du contenu de cet article
219 hits
À lire également
Situation dans le septentrion Malien : Un soutien patriotique à l’armée ( 2)

Vos commentaires
Posté par Boumboumbabatzi, le 21 Jun 2008 14:16:48 GMT
tout ca c est b1 , mais prkoi il na pas ete ossi a kidal ?
Répondre à < Boumboumbabatzi >
Posté par le toguna, le 21 Jun 2008 13:58:59 GMT
Bravo pr ce deplacement du chef d'état major de la garde. Cela prouve
que les aurotités prennent en consideration le problème du nord. Encore
plus de determination pour finir avec la bande de
Bahanga. Vive l'armée malienne vive le Mali.
Répondre à < le toguna >

Aucun commentaire: