samedi 21 juin 2008

Soutien au Président de la République : Choguel Kokalla Maïga, toujours fidèle

Politique
Soutien au Président de la République : Choguel Kokalla Maïga, toujours fidèle
Soir de Bamako, 21/06/2008 Commentaires [ 1 ] E-mail Imprimer

Un an après la réélection du Président de la République, Amadou Toumani Touré, pour son second et dernier mandat, on aura constaté un fléchissement notoire de la ferveur des soutiens qui avait prévalu chez bon nombre de partenaires d’ATT, à la veille de la présidentielle de 2007. On aurait dit qu’une fois le candidat ATT élu, le soutien à ses actions devenait... une camisole de force.

Pourtant, les engagements pris par nombre de ces soutenurs sont aujourd’hui loin d’être perceptibles, dans la plupart des cas. Seuls Choguel Kokalla Maïga et son parti, le MPR, semblent aujourd’hui être restés les plus fidèles dans leur attachement à ATT, au milieu de cette grande confusion qui règne autour du soutien des actions du Président et de son gouvernement.

Cela est d’autant plus vrai que chez les Tigres(le MPR), il existe une parfaite cohérence entre la lettre et l’action. Toute chose qui est à l’honneur du Dr Choguel Kokalla Maïga qui, malgré sa sortie du gouvernement, est parvenu à garder et respecter la ligne tracée par le parti, depuis son 3e Congrès ordinaire des 23 et 24 Décembre 2006.

Ce qui n’était pourtant pas du tout évident, car si Choguel a pu digérer sa sortie du gouvernement, les cadres et militants MPR auraient pu réagir autrement. Mais tel n’a pas été cas, d’autant plus que le parti n’a pas quitté le gouvernement : son Président à tout simplement été remplacé par un autre cadre. D’où la nuance... Si animosité il y avait, après la sortie du Dr Choguel du gouvernement, Mme Diallo Madelaine Bâ n’aurait pas bénéficié d’une coudée franche de tout le peuple MPR.
Le MPR, toujours égal à lui-même envers à ATT

Après la non reconduction de Choguel dans le gouvernement, beaucoup de citoyens -et même des militants d’autres partis- s’attendaient pourtant à une rupture entre le MPR et le Président ATT. Mais comme le déclarait Choguel lui-même, lors de ce 3e congrès de son parti, en Décembre 2006, “ces prophètes du malheur ne connaissent pas la solidité du socle sur lequel repose le parti du Tigre. Le MPR ne plie, mais ne rompt, ne tangue, ni ne se renverse. Non, ils ne savent pas que le MPR est un parti mature et responsable. Ils ne savent que ce qui caractérise le MPR, c’est la conviction de ses militants” .

Ainsi, dans la famille des Tigres, tout part des militants, et tout leur revient. A l’issue de leur 3e congrès,les militants MPR avaient donc décidé, à l’unanimité, de soutenir ATT dans le cadre de l’Alliance pour la Démocratie et le Progrès(ADP). Et depuis la réélection d’ATT, le parti est présent sur tous les fronts pour sensibiliser les Maliens, les armer contre la déferlante propagandiste des “prophètes du malheur” qui, loin de désarmer, continuent de s’investir en vue de tromper l’opinion nationale.

Et comme déclarait Choguel, ces propagandistes ne sont que “des hommes mus par des désirs subalternes, incapables d’être attentifs aux résultats heureux d’efforts soutenus quotidiennement avec enthousiasme et persévérance”. Aussi, Choguel reste convaincu que les Maliens sauront faire la différence entre le vrai et l’ivraie. Une conviction qui l’a toujours animé, comme en attestent ses propos tenus en Décembre 2006.

“Mais le peuple malien ne s’y trompe pas. De Kidal à Kayes, de Misséni à Gogui, Ii voit les milliers de logements sociaux, les milliers de kilomètres de routes intérieures et inter-Etats, et des ponts, les milliers d’hectares aménagés, l’électrification des villes et des villages, l’adduction d’eau et les forages partout, la construction de milliers de classes, de dispensaires et de maternités, les augmentations jamais égalées des salaires, la construction des complexes sportifs, les centaines de tracteurs remis aux paysans et aux jeunes ,j’en passe, et des meilleurs”. Un message de vérité qui, dix-huit mois après, reste entendu et vérifié par les Maliens.
Les mises en garde de Choguel

En effet, l’an I du second mandat d’ATT a été sérieusement éprouvant pour le peuple malien qui a été pris de court (comme un peu partout d’ailleurs dans le monde) par une conjoncture internationale née de la montée des cours mondiaux des hydrocarbures et de la parité Euro-Dollar, caractérisée par une cherté criarde de la vie. A cette situation sont venus se greffer la crise de l’école et l’épineux problème du Nord.

Ce fut un occasion en or pour les “prophètes du malheur” de s’adonner à des envolées lyriques visant à faire révolter le peuple. Et ils s’y sont bien essayés, mais non sans buter sur le refus catégorique du peuple de descendre dans la rue pour tout casser sur son passage. D’où la preuve de la maturité du peuple malien, désormais décidé à mettre le pays au dessus de la mêlée politique.

Ce qui, lors de la rentrée politique de la section III MPR du District, il y a seulement quelques mois, fera dire à Choguel :“Nous avons accepté de participer à la gestion de l’Etat. Nous sommes donc comptables des réussites, mais aussi des éventuels revers. On ne peut pas être avec le Président de la République quand il s’agit de fêter les victoires ou quand tout va bien, et décliner toute responsabilité quand arrivent la crise et le temps des incertitudes. Cela est contraire aux règles morales de notre parti. Cela est contraire à notre conception de l’éthique politique“.

Et Choguel de conclure par une réaffirmation du soutien indéfectible du MPR : “Il vous appartient alors de défendre le bilan des cinq ans du Président de la République, votre bilan, de reconnaître ses faiblesses et de permettre à ATT, de permettre à vous-mêmes, de parachever ensemble l’oeuvre entreprise”. C’est tout le sens de la marche et la conduite du MPR, jusqu’en 2012. On pourrait appeller cela la constance dans l’engagement.
Adama S. DIALLO


Soir de Bamako, est seul responsable du contenu de cet article
121 hits

Vos commentaires
Posté par bmkata, le 21 Jun 2008 12:28:41 GMT
MR MAIGA KESKE TU CHERCHE ENCORE IL T A HUMILIE TON VENTRE EST REMPLI

Aucun commentaire: