samedi 21 juin 2008

Émission de télé réalité «Case Sanga 2» : Les cinq candidats du Mali rendent visite à leur marraine, Babani Koné, avant l'arrivée des autres

ORTM / Télé / Radio
Émission de télé réalité «Case Sanga 2» : Les cinq candidats du Mali rendent visite à leur marraine, Babani Koné, avant l'arrivée des autres
Bamako Hebdo, 21/06/2008 E-mail Imprimer

Le coup d'envoi de l'émission Case Sanga 2 est prévu pour le 4 juillet. Les jeunes candidats originaires des différents pays et leurs parrains et marraines sont en train de bien se préparer avant l'ouverture de la résidence, le 27 juin prochain.

Certains candidats ont eu des audiences avec leurs ministres en charge de la culture, d'autres avec des chargés de mission des départements en charge de la culture et des loisirs, selon les pays. D’autres se contentent de rendre visite à leurs parrains et marraines. C'est ainsi que les cinq candidats du Mali, Alou Sangaré, Ousmane Toumani Diakité, Assanatou Keïta, Fanta Sissoko et Ibrahima Molobaly Théra étaient chez leur marraine, Babani Koné dite Sirani. Cette rencontre avait été reportée, pour des raisons de voyage de la star Babani Koné aux Etats-Unis. En fait, Sirani était allée aux les cérémonies de mariage de la fille de l'une de ses Jatigiw. C'est à son retour, avant qu’elle aille à Ségou pour l'intronisation du chef des griots, qu’elle les a reçus.

Les jeunes candidats étaient accompagnés par Baba Diarra dit Ander et de Papa Wane, les responsables de Fanaday, des deux animateurs de l'émission, Nana Salama Haïdara et Issiaka Ba dit Amkoullel et du réalisateur Moustaph Maïga. Après avoir mis un nom sur leurs visages, Sirani a donné l'assurance à ses désormais protégés, de les aider à bien se préparer pour défendre les couleurs de notre pays, "N'oubliez pas que c'est une compétition entre jeunes, mais que cette année elle est ouverte à d'autres jeunes d'Afrique. C'est pourquoi vous devrez être à hauteur de souhait. Je suis prête à vous accompagner partout, durant toute la compétition". Les jeunes ont, en retour, promis qu'ils défendront avec dignité le drapeau national.

Comme cela est devenu la tradition, les cinq Aigles chanteurs ont improvisé une chanson en l’honneur de leur marraine. A travers ce morceau, elle a pu tester en live les voix de chacun d'entre eux, à l’occasion de ce mini show dans le grand salon de la résidence Sirani. Emportée par l'ambiance créée par les jeunes candidats, elle a entonné avec une chanson pour encourager les concurrents, qui ont d'ailleurs fait les choristes.

Babani a donné des assurances à tous, concernant sa disponibilité pour un bon accompagnement des artistes en herbe durant toute la compétition. Les candidats maliens ont déjà participé à une émission sur Africable, au cours de laquelle chacun s'est présenté, avant d’interpréter une chanson. Pour ce qui est des candidats des autres pays, ils commenceront à arriver à Bamako à partir du 20 et jusqu'au 23 juin, la résidence débutant le 27. Le retard accusé par certains est simplement dû au fait qu’ils sont en train de passer le baccalauréat, qui prendra fin dans la plupart des pays le 25 juin prochain. Si tout va bien, les Sénégalais Fanta Sissoko et Abdoulatif N'Diaye arrivent le 24 juin, en provenance de Dakar, de même que Mariam Dioubaté et Ami Kanté, de Guinée Conakry.

Le lendemain, c'est le 25, ce sont les Burkinabé Kamboumini Patricia et Amadou Diabaté qui fouleront le sol malien. Le même jour sont attendues les 2 candidates du Niger, Ormela Mahou Messa et Frida Emile Nassar. L'unique candidat de la France, Madioula Manga arrivera à Bamako juste 48 heures avant l'ouverture de la résidence Case Sanga 2 le 27 juin. Il faut ajouter à ceux-ci les cinq candidats du Mali, Fanta Sissoko, Alou Sangaré, Ousmane Toumani Diakité, Assanatou Keïta et Ibrahima Molobaly Théra.

Au total, ils seront quatorze candidats, 9 filles et 5 garçons, qui vont se battre pour succéder à Mamadou Dembélé dit Dabara, lauréat de Case Sanga 1. Le premier prime time, c'est-à-dire début de la compétition, est prévu pour le 4 juillet prochain, au Palais de la Culture, plus précisement dans la salle Bazoumana Sissoko, en présence de la marraine des candidats du Mali et de Dabara.
Kassim TRAORE



Bamako Hebdo, est seul responsable du contenu de cet article
233 hits

2 commentaires:

Anonyme a dit…

http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendid=391108262

boo a dit…

J'ai cree un site pour la memoire de Modibo Keita.
http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendid=391108262