dimanche 29 juin 2008

Insalubrité : Les deux nouvelles facultés sur un tas d'ordure

Environnement
Insalubrité : Les deux nouvelles facultés sur un tas d'ordure
Nouvelle République, 29/06/2008 E-mail Imprimer

Le président de la République a inauguré les deux nouvelles facultés de l'université de Bamako: Faculté des sciences juridiques et politiques et la faculté des sciences économiques et de gestion. Véritables joyaux architecturaux, ces deux facultés auront coûté la somme de 5 milliards de francs CFA financée par le budget national.

Mais il y a un hic: elles sont placées sur un gros tas d'ordures et sur une authentique poudrière. En effet, pour cacher la vue du tas d'immondices, les autorités universitaires ont juste pris le soin de construire un petit mur de clôture. Or juste après le mur, se trouve le dépôt d'ordure illégalement autorisé par le maire de la commune V. malgré les protestations des populations riveraines, le maire s'entête au motif qu'il n'a pas un autre lieu de dépôt.

La marie centrale contactée a proposé aux populations de débourser la somme de 9 millions pour enlever les ordures. C'est sur ces faits que les populations ont décidé de saisir la justice. Parallèlement, elles envisagent de faire comme à Kalabancoura où les populations avaient décidé de déverser leurs ordures dans la cour de la mairie.

L'autre problème et qui est autrement plus dangereux, c'est que le feu est constamment mis aux ordures. Outres les odeurs pestilentielles et les fumées nauséabondes qui enveloppent les maisons et le site universitaire, il y a les cuves de quatre stations d'essence situées à proximité. On n'ose même pas imaginer les conséquences d'un possible départ de feu. Le moment est venu pour chacun de prendre ses responsabilités, en déplaçant par exemple le dépôt d'ordures.
27 juin 2008


Nouvelle République, est seul responsable du contenu de cet article

Aucun commentaire: