mardi 27 mai 2008

Une centaine d'ex-agents de Pinochet arrêtés au Chili

Par Reuters

SANTIAGO, 27 mai (Reuters) - Une centaine d'anciens soldats et membres de la police secrète de la dictature d'Augusto Pinochet ont été arrêtés lundi au Chili dans le cadre d'une enquête sur l'assassinat de 42 personnes, a-t-on appris de source judiciaire.


C'est le plus important coup de filet lancé contre d'anciens agents de Pinochet, qui s'est maintenu au pouvoir de 1973 à 1990.


Le juge d'instruction Victor Montiglio, à l'origine de ces mandats d'arrêt, enquête sur l'enlèvement et l'assassinat de 42 personnes au début de la dictature, dans le contexte de l'"opération Colombo".


Certains des anciens agents arrêtés lundi appartenaient à la DINA, la police politique de Pinochet qui gérait des centres de torture où des centaines d'opposants ont disparu sans laisser de trace.


"C'est une excellente nouvelle, parce que l'opération Colombo était également un dossier pour lequel le général Pinochet (ndlr, mort en 2006) avait perdu son immunité et, compte tenu du nombre de victimes, elle a une portée symbolique", a dit à Reuters le directeur d'Amnesty International au Chili, Sergio Laurenti.


"Mais il est important que la police fournisse à présent les informations nécessaires pour permettre que la justice suive son cours", a-t-il ajouté.


Augusto Pinochet est mort en décembre 2006 sans avoir répondu de ses actes devant les tribunaux. On estime que sous son règne 3.000 personnes ont été assassinées ou ont disparues, 28.000 autres ont été torturées et 200.000 Chiliens ont choisi l'exil.


"Toutes les avancées dans les affaires de droits de l'homme sont importantes", a commenté le ministre de la Justice, Carlos Maldonado.

Aucun commentaire: