mercredi 21 mai 2008

Mort du général Amadou Baba Diarra

Mort du général Amadou Baba Diarra
Le Républicain, 21/05/2008 Commentaires [ 20 ] E-mail Imprimer

L’un des quatorze officiers qui ont renversé le 19 novembre 1968 le régime socialiste du président Modibo Kéïta est mort avant-hier lundi à son domicile à Bamako.

Il s’agit du général Amadou Baba Diarra, vice-président du Comité militaire de libération et secrétaire général adjoint de l’UDPM au moment de sa création. Il a remplacé le capitaine Yoro Diakité dans la hiérarchie militaire après l’élimination de ce dernier par Moussa Traoré en 1970.

Durant les 23 ans de régime militaire, il fut notamment ministre du plan, ministre de l’économie et des finances. Il doit sa longévité politique exceptionnelle au fait que dans les luttes de clans qui déchiraient sans cesse le Comité militaire, il s’est toujours rangé dans le camp du général Moussa Traoré, notamment contre la tendance Kissima Doukara, Tiécoro Bagayoko et Karim Dembélé.

L’homme était, en tout cas, très discret et n’affichait, n’eut été la tenue, aucun signe extérieur du pouvoir. C’est lui qui a mené tambour battant la campagne d’information pour l’implantation des structures de base de l’UDPM dans la région de Kayes. Le général Amadou Baba Diarra a été inhumé hier. Que Dieu l’accueille en son paradis.
Amen
Mamadou L. Doumbia

Aucun commentaire: