samedi 26 avril 2008

Le Bayern, comme en quarts de finale aller, s'est mis en danger en concédant le match nul (1-1) sur sa pelouse en demi-finales aller de la C3 contre l

France 24 Imprimer

Jeudi 24 avril 2008
Par AFP

Le Bayern, comme en quarts de finale aller, s'est mis en danger en concédant le match nul (1-1) sur sa pelouse en demi-finales aller de la C3 contre le Zenit Saint-Pétersbourg, tandis que la Fiorentina a pris un ascendant avec un nul arraché chez les Glasgow Rangers (0-0), jeudi.

Les choses avaient pourtant bien commencé pour les Bavarois, avec un penalty réussi, en deux temps, par l'inévitable Ribéry (1-0, 18). Le Français a frappé du droit une balle repoussée par le gardien avant de reprendre victorieusement du gauche, permettant ainsi aux siens de mener au score.

Mais les Russes, qui ont déjà éliminé deux clubs allemands (Nuremberg, Bayer Leverkusen) sur leur route en C3, ont ensuite égalisé, avec un but contre son camp de Lucio (1-1, 60). Et, un malheur n'arrivant jamais seul, c'est le gardien emblématique du Bayern, Kahn, qui est sorti sur blessure peu après l'heure de jeu.

En quarts de finale, le Bayern (tenu en échec chez lui à l'aller 1-1) avait réussi au retour un match de folie à Getafe (3-3 a.p.) pour se hisser en demi-finales. Faut-il s'attendre au même scénario au retour la semaine prochaine?

Il n'est jamais facile de jouer en Ecosse. L'équipe de France en sait quelque chose, elle qui était tombée 1 à 0 en octobre 2006 en éliminatoires de l'Euro. La Fiorentina, elle, a tenu le choc. Et ramène donc un point très précieux en vue du retour en Italie la semaine prochaine. Frey, sous les yeux de l'entraîneur des gardiens des Bleus (où il est 3e gardien), Martini, a réalisé un match solide, déchiffrant les trajectoires des ballons de cet intenable Darcheville.


france24_fr.wsx live_fr.wsx

Aucun commentaire: