vendredi 29 février 2008

Le Pr. Aly Nouhoum Diallo : Des vérités crues sur l’Adema

Politique (URD)
Le Pr. Aly Nouhoum Diallo : Des vérités crues sur l’Adema
Le Pouce, 29/02/2008 E-mail Imprimer

Le Pr. Aly Nouhoum Diallo est de ceux qui son considérés à l’ADEMA comme des cadres battants, pleins d’expériences et de sagesse. Depuis sa nomination au Parlement de la CEDEAO, cet acteur politique bien connu pour son franc-parler, était quelque peu en retrait du débat politique au Mali. Peut-être que c’est sa sagesse à laquelle on fait souvent allusion, qui lui a imposé cette attitude qu’on ne pourra d’ailleurs caractériser de comptable ou reprochable. Ainsi, le Pr. est resté fidèle à sa philosophie politique qui veut que chacun joue franchement sa partition. Et, à son retour du parlement de la CEDEAO, après un temps de réserve également, le Professeur Aly Nouhoum Diallo, secrétaire à la solidarité de l’ADEMA PASJ, livre ses sentiments, clarifie sa position et fait un diagnostic sans complaisance de la situation qui prévaut au sein de son parti aujourd’hui.

Dans ce processus, il tient un langage de vérité. Certes, son ambition ne serait pas de dénoncer ou de condamner, mais en diagnostiquant l’ADEMA, il a abordé plusieurs aspects et nous ne retiendrons que certains d’entre eux, en l’occurrence la discipline au sein du parti et les ambitions démesurées de certains hauts cadres du parti.

Dans le premier cas, Ali Nouhoum Diallo évoque des situations dans lesquelles les décisions du parti lui ont été imposées. Il témoigne qu’en son temps il les avait également acceptées. C’est ainsi que le professeur dira qu’il reste disponible 24heures/24, un engagement sans faille en quelque sorte. Ainsi, l’histoire retiendra qu’il a accepté d’être candidat aux élections législatives, parce que le parti l’a voulu ainsi, à un moment où il voulait retourner au bistouri à l’Hôpital.



Pourtant ce sont certains cadres du parti dont Soumeylou Boubèye Maïga qui l’avaient incités à se présenter à l’élection législative. La philosophie politique du Pr est d’être tout à fait disponible pour exécuter les missions du parti.

De ce point de vue, est-il sûr que Ali Nouhoum Diallo approuve l’attitude de Soumeylou Boubèye Maïga face à la décision du parti de transformer son soutien politique en soutien électoral pour ATT en 2007 ? En tout cas, la rébellion de Soumeylou a été considérée par le C.E du parti comme un acte d’indiscipline et comme tel, il fut sanctionné.



Certainement qu’à ce sujet, Ali Nouhoum Diallo n’est pas d’accord avec Soumeylou.

Le second aspect est relatif à la possibilité de la reconstitution de l’ADEMA originelle. A ce sujet, le Pr a reconnu que l’une des difficultés de l’ADEMA réside malheureusement dans le fait que certains cadres ne peuvent qu’à leur propre personne.



Et, à son avis, c’est surtout cet état d’esprit qui pourrait être un handicap à la reconstitution de l’ADEMA originelle. Ainsi, Aly Nouhoum Diallo a touché du doigt la plaie béante de l’ADEMA. Ses conseils vont-ils être suivis ? C’est l’évolution de la situation qui nous en dira.
Tiémoko TRAORE


Le Pouce, est seul responsable du contenu de cet article

Aucun commentaire: