mercredi 28 novembre 2007

Sotuba : Plus de 300 millions pour la sortie des voies

Les Echos
Sotuba : Plus de 300 millions pour la sortie des voies

Avec le premier coup de gradeur donné hier par la maire de la Commune I, Sotuba disposera dans deux ans, d’infrastructures de base répondant aux normes d’urbanisation.

Le processus de régularisation foncière suit son cours normal à Sotuba. Pour preuve, ce vieux quartier, situé sur la route de Koulikoro, un des quartiers spontanés dans le district, a reçu hier, la visite du maire de la Commune I au bord d’une pelle chargeuse pour donner le coup d’envoi officiel de la réhabilitation du quartier.

A travers cet acte symbolique, il s’agira de doter Sotuba d’infrastructures de base : réseaux d’eau et d’assainissement, d’électricité, de téléphone, de routes qui seront aménagées en latérite et bordées de caniveaux.

Les rues qui seront spécialement aménagées concernent la grande voie d’accès au quartier et la rue qui va vers le marigot. Bref, tout ce qu’il faut pour que le quartier réponde aux normes d’urbanisation.

Prévue pour durer deux ans, la réalisation des travaux a été rendue possible grâce à un partenariat entre la mairie et la Fédération internationale de synthèse architecturale (Fisa), une ONG espagnole intervenant en communes I, III, IV et Ségou.

Environ 300 millions de F CFA, c’est le montant qui sera déboursé par l’ONG pour mener à bien le projet d’habitat populaire de Sotuba. Sur ce montant, la contribution de la mairie est de l’ordre de 5 %.

Pour la maire de la Commune I, il y a de fortes chances que les travaux soient achevés avant la date indiquée. « Nous espérons terminer les travaux avant 2 ans puisque le financement est déjà acquis », a assuré Mme Konté Fatoumata Doumbia.

Selon elle, l’intérêt du projet est simple et visible. « C’est Fisa qui a eu l’initiative d’appuyer la mairie pour réaliser cette sortie des voies. L’intérêt est certain pour la population et c’est une grande fierté pour moi de donner le coup d’envoi du démarrage des travaux de réhabilitation de Sotuba », s’est réjouie Mme Konté.

Les résidents de Sotuba, qui ont favorablement accueilli l’initiative, ont exprimé leur gratitude aux autorités municipales et se sont engagés à ne ménager aucun effort pour la réussite du projet.

Avant le 1er coup de gradeur, la mairie a préalablement examiné les tenants et les aboutissants à travers une enquête sociale et des études de faisabilité sur le terrain.

Aux dires de Me Gaoussou Fofana, président de la commission du projet d’habitat populaire de Sotuba, il est prévu une zone de recasement pour des familles qui seront en grande partie touchées par la sortie des voies. D’ores et déjà, celles qui ne sont guère menacées ont reçu leur permis.

Mohamed Daou

28 novembre 2007.

Aucun commentaire: