mercredi 31 octobre 2007

Sports
Gestion de dons aux supporters blessés : Où sont donc passées les 4 tonnes de céréales?
Soir de Bamako, 31/10/2007 Commentaires [ 11 ] E-mail Imprimer

Décidément, certaines personnes n’éprouvent aucun scrupule à vivre du malheur de leurs semblables. Pourtant, partout, n’importe où et n’importe quand, ils excellent à s’ériger en défenseurs de pauvres gens.

Mais pour découvrir la vraie réalité, il suffit de voir ce qu’ils reçoivent et perçoivent comme cadeaux et espèces sonnantes au nom de ces personnes qu’ils prétendent défendre. Aussi, les appétits de certains responsables se voient aiguisés de manière vorace.

Ce qui vient de se passer au sein du comité central des supporters des Aigles du Mali -dirigé par Souleymane Diabaté, directeur du Stade Mamadou Konaté et, de surcroît, fonctionnaire de l’Etat- se passe de tout commentaire.
“L’enfer” des supporters

Lors du dernier match éliminatoire de la CAN 2008 qui a opposé nos Aigles aux Eperviers du Togo, le 12 octobre, beaucoup de supporters avaient fait le déplacement à Lomé pour soutenir et motiver les protégés de l’entraîneur Jean- François Jodar.

Dieu faisant bien des choses, le Mali a battu le Togo (2-0) et décroché, du coup, sa qualification pour la CAN prévue au Ghana. Mais pour les supporters, ce fut malheureusement l’enfer. Avant même le coup de sifflet final, les Togolais avaient commencé à agresser les Maliens.

Après le match, leur calvaire s’est poursuivi avec un nombre important de blessés enregistrés, dont 23 ont été admis en urgence. Aussi, de bonnes volontés se sont manifestées pour les soulager de leurs déboires.

Selon nos informations, de retour au pays, le président de l’Association des Supporters Indépendants des Aigles du Mali (ASIAM), Cheicknè Demba, a fait des communiqués à l’ORTM et sur toutes les radios privées, pour solliciter l’aide des bonnes volontés, uniquement, en faveur des blessés de Lomé.

Ensuite, il est parti en voyage en France pour ses affaires. Entre temps, la société ORANGE-Mali a répondu favorablement à l’appel en offrant quatre tonnes de céréales, soit 2 tonnes de riz et 2 tonnes de mil.
Entre le vrai et le faux

Selon les uns, il y avait 4 cars de supporters ; de l’avis des autres, il y en avait trois. Mais ce qui paraît sûr et certain, c’est que L’ASIAM disposait d’un car, et le Comité central des supporters disposait des autres.

Les mêmes sources révèlent que deux cars, composés de vrais supporters, étaient à la disposition dudit Comité dirigé par Souleymane Diabaté. Mais que le troisième car était rempli à ras bord... de commerçants. Du reste, chaque commerçant aurait aboulé la somme de 32.500FCFA aux gens de Souleymane Diabaté.

Après l’annonce du don des 4 tonnes fait par ORANGE-Mali, Souleymane Diabaté et ses amis se sont aussitôt précipités pour aller les retirer et... procédé au partage du “butin”. Ainsi, au nom de leurs prétendus trois cars, ils ont emporté les trois tonnes et laissé la tonne restante à l’ASIAM.

La révolte des blessés et du président de l’ASIAM

Pourtant, dans le communiqué, il était dit que toute aide offerte est uniquement destinée aux blessés et non à l’Association ou une quelconque autre personne. Aussi ne comprend-on pas pourquoi Souleymane Diabaté s’est précipité pour aller retirer les céréales et les garder.

De retour de France, Cheicknè Demba, après avoir été informé des faits, a refusé d’aller retirer la tonne restante, déposée au magasin. Et cela, en dépit les prières de Souleymane Diabaté et de certains responsables sportifs qu’on soupçonne de complicité.

Selon le président de l’ASIAM, personne n’avait le droit de toucher à ces céréales. “S’il y a quelque chose, on appelle directement les blessés et on leur donne. Alors, pas question pour moi d’enlever la tonne restante”, a-t-il martelé. Aussi, quelques blessés approchés ont déclaré avoir été déçus du comportement de Souleymane Diabaté.

Certains blessés ont même déclaré qu’ils vont quitter le Comité central des supporters des Aigles du Mali. “Ils ne nous payent pas, ils ne font rien et n’ont jamais plaidé pour nous. Mais si on nous donne quelque chose, surtout dans une situation auusi difficile, pourquoi nous la prennent-ils?” , s’est lamenté un blessé dépité.

Un comportement honteux

Selon nos sources, le président Souleymane Diabaté aurait déclaré qu’une partie du fameux don sera donnée aux blessés, et l’autre partie sera gardée jusqu’à la CAN 2008. Or ce don n’avait pas été consenti dans ce sens, mais uniquement au profit des blessés.

L’attitude de Souleymane Diabaté paraît aujourd’hui aussi incompréhensible qu’inexplicable. D’ailleurs, selon certains, c’était une manière de pouvoir détourner ces céréales à son compte et celui de quelques membres de son bureau.

Quel qu’il en soit, c’est un comportement honteux, surtout venant de celui qui était censé tout faire pour mettre les supporters dans les conditions requises pour une bonne motivation.

Une telle attitude risque, à l’avenir, de compromettre une éventuelle aide de la part d’autres bonnes volontés. Surtout que la campagne de la CAN pour Ghana 2008 n’est qu’une question de mois.

Les hautes autorités sont interpellées

Selon le porte-parole des blessés, un appel est lancé aux plus hautes autorités, afin de contraindre M. Souleymane Diabaté à leur restituer leurs biens céréaliers.

Ils ont avant tout tenu à remercier le Président de la République , le ministre des Sports et le président du Comité olympique et sportif du Mali, pour toutes les actions entreprises à leur endroit, dans les moments difficiles qu’ils ont traversés. Aujourd’hui, la plupart des blessés sont en voie de rétablissement, malgré quelques séquelles.

Sadou BOCOUM


Soir de Bamako, est seul responsable du contenu de cet article
445 hits

Vos commentaires
Posté par moussiouf, le 31 Oct 2007 20:30:46 GMT
kel honte c' est vrai mais il s' immagine meme pas a la place de nos
suporter c' est un chien pourquoi il faut le quitter c' est un lache
il leur a fait il peut trs bien nous le faire
Répondre à < moussiouf >
Posté par Mourihno, le 31 Oct 2007 18:48:19 GMT
Je vous dis que c'est l laisser-aller au Mali. Qui gouverne le
Mali??????????? Ou bien sommes-nous dans une jungle?????????????
Répondez-moi!
Répondre à < Mourihno >
Posté par soulcoloss, le 31 Oct 2007 16:11:55 GMT
Que nous protège les sans conciences.
Répondre à < soulcoloss >
Posté par gedeon, le 31 Oct 2007 14:06:42 GMT
Detournement ou pas les dons devaient être partager et non gerer.
Répondre à < gedeon >
Posté par Soul_69, le 31 Oct 2007 13:54:43 GMT
On ne peut donc rien confier a quelqu'un dans notre pays sans que lui ne
se l'accapare? Le vol est devenu notre vertue a nous maliens?

Réponse de < Ndy > à < Soul_69 >, le 31 Oct 2007 15:17:42 GMT
Je suis là Soul_69 si tu as des Millions à epargné ,je te promet d'être très strict dans ma gestion comme Zeinab Mint Youba,Rigoureux dans la surveillance comme Semega.Et voila comment ça se passe
Répondre à < Ndy >

Posté par ROSALIE, le 31 Oct 2007 13:37:49 GMT
EH ALLAH AKWBAR ALLAH KA SABABOU GNOUMA KAN GNE KAN KISSI SABOU DJOUGOU
MA
Répondre à < ROSALIE >
Posté par tratou, le 31 Oct 2007 12:57:21 GMT
on ne sais plus a quel saint se vouer en lisant cet article j'ai eu
honte de mon pays.Des respnsable de ce genre doivent etre banis.
Répondre à < tratou >
Posté par seymina, le 31 Oct 2007 12:17:49 GMT
Décidement au Mali l'impunité au niveau de notre administration
encourage tout le monde à détourner les biens d'autrui à leur compte.
Soyons humain que deviendrons- nous les jeunes si nos pères se livrent à
de tels actes indignes. Chers pères soyez comme nos ancêtres c'est à
dire de montrer le bon comportement à vos enfants. Alors la justice est
faite pour koi dans un pays d'Etat de Droit. La vie est plus courte
qu'on le croit, tout le monde le sais bien. A bon entendeur salut!
Répondre à < seymina >
Posté par pacifique, le 31 Oct 2007 11:30:14 GMT
c'est grave et honteux ce que type la fait.C'est la misère chez lui ou
quoi???
Répondre à < pacifique >
Posté par Ferony, le 31 Oct 2007 11:03:56 GMT
eh kabako dè!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! quel honte?

Aucun commentaire: